Center Parcs du Rousset – Le collectif dénonce l’ingérence de l’Etat

L’Etat est-il intervenu auprès des scientifiques pour faciliter l’implantation d’un Center Parcs au Rousset? A cette question, le collectif qui s’oppose au projet, est venu y répondre lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce lundi 12 février 2018 à Montceau-les-Mines au bar Le Vendôme.

Ce collectif, alerté par un envoi anonyme, a eu la preuve que la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) et la préfecture de Saône-et-Loire sont intervenues pour que le CSRPN (conseil scientifique régional du patrimoine naturel) qui avait l’intention de classer la zone en ZNIEFF de type 1 (secteur de grand intérêt biologique ou écologique) où devait s’implanter le  Center Parcs au Rousset le soit en ZNIEFF 2, moins contraignante pour le projet de Pierre et Vacances.

Malgré des lettres recommandées, des mails envoyés à chacun des élus départementaux et régionaux, le collectif n’a reçu aucune réponse. Il adresse donc une lettre ouverte aux élus(es) pour qu’ils « restent vigilants sur l’enjeu environnemental du projet Center Parcs et leur demande « d’annoncer l’abandon de leur soutien à ce projet ».

Jean Bernard

Le collectif: Savoir-comprendre-Agir (SCA), Collectif le Geai du Rousset, Pro-geay du Rousset, Action solidarité rurale (ASR), Confédération des associations pour l’environnement et la nature (Capen 71), EcoLogication 71, Comité départemental de protection de la nature (CDPN), FNE Bourgogne, groupe libertaire de S/L, ATTAC Mâcon, AIAPEC, EELV 71, Ensemble 71, PCF 71, Sud solidaires 71.

Nous reviendrons sur ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.