•  

Campagne de vaccination – Louis Degrange, premier vacciné à l’EHPAD de La Guiche

Sa tension est parfaite et après sa première injection du vaccin Pfizer/BioNTech, il a pu regagner sa chambre à l’EHPAD de La Guiche où se matin, les quinze premiers résidents ont été vaccinés contre la covid-19.

Le premier a donc été Louis Degrange, un Montcellien de 88 ans (il aura bientôt 89). Dès l’annonce de la campagne de vaccination, « j’ai été volontaire immédiatement. Des années que je me fais vacciner contre la grippe, alors une piqûre ne me fais pas peur » dit-il.

Nadine Michaud, directrice des soins, a vécu cet instant avec un certain soulagement. Mais 15 résidents sur 91 possibles, c’est encore trop peu, « j’espère que d’ici la fin du mois de janvier, tout le monde sera vacciné, du moins les volontaires » dit-elle. Il reste cependant encore quelques indécis, surtout auprès des familles qui réclament davantage d’information.

Ce qui pèse aujourd’hui, c’est à la fois le recueil du consentement des familles et des résidents qui est un véritable frein à l’efficacité à la campagne de vaccination, mais aussi que l’EHPAD n’a pu compter que sur deux médecins ce lundi, « les trois autres sont en vacances » souligne Nadine Michaud.

Outre les quinze résidents, un infirmier a également été vacciné ainsi que et le docteur Jean-Michel Arnaud qui fut il y a encore 5 ans, praticien à Saint-Vallier. A bientôt 70 ans, il n’a pas hésité une seconde à recevoir la première injection, la seconde aura lieu dans 21 jours. Il était accompagné du docteur en gériatrie, Nabil Bouchenine et d’une infirmière.

La veille, la température a été prise sur chacun des résidents volontaires à la vaccination. Ce matin, prise de tension avant l’injection, puis à nouveau 5 minutes après et encore au bout de 15 minutes.

Et tous ont eu ce même commentaire : « Même pas mal ! »

Jean Bernard

 

9 commentaires

  1. Les pauvres ils une Save même pas ce qu’ils ont reçu exactement comme vaccin, ma grand-mère ne se verra pas vacciner c’est certain nous refusons qu’elle reçoive cette (…) dans son corps.

    • Ah ben, s’ils ne Save même pas ….

    • A Mr Louis ;
      La vaccination n’est pas obligatoire soit , mais les scientifiques (pas Mr MACRON que vous n’aimez visiblement pas) déclarent tous que l’immunité pour qu’un virus ne soit plus actif soit de 60 à 70% de la population. Alors il est quasiment certains que si la France n’arrive pas à faire vacciner ce pourcentage , nous aurons toujours des périodes de restrictions de déplacement , de confinement . C’est ce que vous souhaitez , moi non , les restaurateurs , les gérants de salle de spectacle ou de salle de sport , les stations de sport d’hiver eux non plus. Aller voir votre médecin de famille , il est important que les personnes qui refusent actuellement le vaccin doivent plus faire confiance à la science et à la médecine ; les vaccins sont crées pour sauver des vies.

  2. La confiance n’est pas gratuite ; elle se gagne.
    Pour l’instant, le gouvernement est loin du plat pour saucer.
    Au début de l’an dernier on nous a dit que les masques étaient inutiles, voire que nous n’avions pas les connaissances suffisantes pour bien les utiliser ; et rappelons-le ce n’était que pour masquer un manque d’approvisionnement. Ensuite, le port du masque est devenu obligatoire.
    Qui peut avoir confiance en une troupe de menteurs incompétents ?
    Sûrement pas ceux qu’un insignifiant mais arrogant président a qualifié de foule haineuse.
    En se déchirant dans les médias, les scientifiques ne font pas mieux et quand l’Ordre national de médecins attaque d’éminents médecins et qu’on connaît l’efficacité de cet organisme au niveau local (voir l’affaire Samantha Avril) on a le droit d’être méfiant.
    Si on ajoute :
    1 – l’affaire du Lancet à la suite d’une étude volontairement falsifiée par des scientifiques ;
    2 – les conflits d’intérêts multiples des gens de pouvoir ;
    3 – les scandales comme celui du médiator provoqué par la voracité financière des actionnaires de l’industrie pharmaceutique ;
    on a le droit d’être méfiant.
    De plus le préfet Lallement nous a bien précisé que la France était divisée en deux camps ; il n’y a donc aucune raison que ce ne soit pas vrai aussi pour le volontariat à la vaccination.
    On finit toujours par récolter ce qu’on a semé.
    Il plus que temps que votre macron apprenne qu’on ne gouverne pas un pays comme on dirige une banque.

    • Tiens revoilà un GJ qui reprend vie et pour ce qui est des mensonges vos commentaires en sont truffés . La politesse n’est pas non plus votre fort et pour ce qui est de l’arrogance vous vous posez là. Il est clair également que dans votre dictionnaire la page du mot démocratie a été arrachée. Vous êtes tellement perdu qu’il n’y a que les attaques sur la personne du Président et à ce que je sache ; les vaccins n’ont pas de parti politique et ont toujours sauvés beaucoup plus de personne qu’ils n’en ont tués.
      Et heureusement que vos amis ne sont pas au pouvoir car quand on lit vos pamphlets ,on imagine dans quel état serait la France avec eux.
      Sur ce je vous salue et souhaite malgré nos différents de prendre soin de vos proches qui seront eux peut-être plus conciliant avec le fait de se faire vacciner pour le bien de tous.

  3. Beaucoup devrait se mettre à la place de ceux qui ont perdu un proche, que ces personnes les ont vu partir dans une simple housse à poil sans même avoir ou leur un adieu digne de ce nom….alors afin de récompenser et de soulager l ensemble des soignants du docteur à la personne qui intervient à domicile ,ayons tous le civisme de se faire vacciner…..l espoir de sortir de cette épidémie passe par ce geste n ayons surtout pas de regrets car les regrets ce ne soignent pas.

  4. typique français, il n’y a pas vaccin ça râle et quand y en a ça râle aussi
    on est pas sorti de l’auberge

  5. La vaccination n’est pas obligatoire, c’est un fait.
    Plus il y aura de personnes qui se feront vacciner, plus vite les confinements et autres couvre feu seront terminés.
    Chacun fait comme il souhaite, je tiens juste à dire au anti-vaccin qu’en agissant ainsi, ils tuent les restaurateurs, les cafetiers, sans compter la fermetures définitives des salles de spectacles, et autres salles de cinéma…
    Le gouvernements à fait de grosse erreurs durant l’année 2020, pour la vengeance, attendez 2022 et les élections Présidentiel.
    Pensez un peu, à vos parents, grand parents, voisins, ou autres personnes qui ont une santé fragile, pensez aussi à ceux qui font vivre la cité, comme les restaurateurs, les cafetiers, ou le cinéma…
    Je n’ai pas envie que Montceau devienne une ville fantôme, alors pour aider nos commerçants, nos artisans, je me ferai vacciner dés qu’il me sera possible de le faire.

    • Le principe de la manipulation est d’imposer dans la balance seulement deux choix : vacciner ou confiner.
      Ainsi les débats peuvent se focaliser et éviter les autres questions qui fâchent.
      Quid des traitements? de l’évolution épidémique réelle? des décès sommes toutes naturels dûs à l’âge à chaque épidémie (grippe 2017 : environ 20000, a-t-on été confiné? non!)? des stratégies politiques adoptées? etc…. etc….. « quelle est donc cette folie qui s’est emparée de l’humanité de refuser soudainement sa condition de mortel »?
      Sur ce site, vous trouverez des statistiques sérieuses de la surmortalité au-dessus du pointillé rouge (TOUTES MALADIES CONFONDUES) (tout en bas), chiffres bruts, à vous d’interpréter : https://www.euromomo.eu/graphs-and-maps/
      Attention, je ne remets pas en cause la vaccination. Elle a prouvé dans l’histoire qu’elle était un rempart efficace contre les épidémies. Je souhaite juste qu’on prenne du recul et regarde toutes les solutions possibles jusqu’aux plus subtiles. Arrêtons le blanc ou noir, pour ou contre, il existe tellement d’autres possibilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *