Camp du Magny – Il habite Arras et appelle les gilets jaunes à l’aide

Le mouvement des gilets jaunes est-il toujours d’actualité ? Oui pour ces réfractaires à Macron de la première heure, non pour d’autres qui ont lâché prise. Personne ne regrette, personne n’a oublié mais ce qui devait être le réveil des oubliés, restera davantage dans les mémoires qu’une révolution en marche.

A Montceau, le camp du Magny a marqué les esprits. Les gilets jaunes y siégeaient jour et nuit et même y recevaient du courrier tant l’esprit de leur combat avait dépassé les frontières du département.

Plus de deux ans après, ils sont encore une petite poignée à se réunir à l’arrière de la salle des fêtes du Magny et, surprise, un après-midi, ils ont découvert une lettre adressée au responsable des  gilets jaunes, Pont voie rapide du Magny.

A Arras, un homme de 69 ans leur a envoyé deux lettres, comme un cri au secours, avec l’espoir que les gilets jaunes du Magny lui viennent en aide. Il s’est adressé auparavant à Xavier Bertrand, président des Hauts de France, à la CAF qui « ne tient pas compte de la réelle pauvreté des Français », fait-il savoir dans sa lettre.

Sa retraite se monte à 1039 € et « quand vous enlevez 615.43 de loyer, 150 € pour l’eau et l’électricité, 82 € pour la mutuelle, ilne me reste plus rien » écrit-il. Moins de 200 € pour vivre pendant un mois.

Certes, il a droit à l’allocation logement. Mais, se révolte-t-il, de décembre 2019 à février 2021, « on m’a retiré 205 € sur les 254 € et l’allocation est tombée à 49 € ». A la CAF, on lui a répondu qu’il était au-dessus de seuil de pauvreté, « dans les 750 € » mentionne-t-il.

Cet habitant des Hauts de France note également « que si le même calcul avait été fait aux immigrés, ils auraient envahi la CAF. Il en a appelé à Xavier Bertrand , « nous pauvres gens, de nous sauver de la misère ».

Que peuvent faire les gilets jaunes du Magny ? Pas grand-chose. « Nous connaissons des cas semblables chez nous » disent-ils.

Le mouvement des gilets jaunes du Magny a marqué les esprits même à Arras. Rien de plus.

Jean Bernard

 

28 commentaires

  1. Effectivement comme le précise l’article, le cas de ce monsieur est loin d’être un cas isolé. Pour exemple une retraitée du bois Garnier s’est vu retirer 100 euros du jour au lendemain, passant de 108€ à 100€ alors que sa situation personnelle n’avait pas changé. Un autre retraité du bois du Vernes, délestée de 200 euros, même schéma. Les courriers envoyés à la commission de recours à l’amiable et à la CNL reviennent avec la même réponse: « les calculs de la CAF sont exacts, circulez il n’y a rien à voir ni à reclamer ».
    Qui ira vérifier ce qui se passe, la mairie, le conseil départemental ou les gilets jaunes?

    • Passer de108 à 100€ correspond à une baisse de 8€ et non 100€ comme annoncé. Certes cette baisse demande sûrement justification, mais arrêter de dire n’importe quoi ,vous serez plus crédible .

    • de même: j’ai toujours 908 euros de retraite et mes Allocations logement ont diminué de 82 euros.

  2. les « jaunes » sont solidaires

  3. comme d’habitude les chiffres manquent de précisions ( ex 150 € /mois eau électricité ) sa situation personnelle n’est pas claire , vit-il seul ?? , quand on regarde les prix des locations à Arras ce type de loyer est pour un F3 –

  4. C’est moi ou il y a du relan de complotisme dans le courrier ? Au moment ou il est question du cancer (qu’est-ce que ça vient faire là ??) Et surtout, pourquoi faire ce genre de réflexion sur les immigrés ? Cette fois, c’est clair !! Les gilets jaunes du camp du Magny ont viré brun-bleu marine-complotistes-QAnon-facho !!!

    • On a pas virer nous sommes en liberté chacun pense et ce qu il.veut non!!
      La liberte d expression quelle soi de droite ou de gauche ,et la liberté d expression ,ce monsieur ecrit son ressenti

  5. Il faudra que certains lecteurs comprennent que chacun fait avec ses moyens. Tout le monde n’a pas la même capacité de discernement (fin du courrier) ou la capacité d’écrire avec les jolis mots savants des fonctionnaires. Tout le monde ne sait pas forcément écrire avec une précision chiffrée comme le ferait un avocat devant un tribunal administratif. Enfin tout le monde n’a pas forcement à la maison les outils informatiques et les connaissances nécessaires à les utiliser (peut-être la raison d’un courrier écrit à la main).
    Il faut rester sur le fond et non pas sur la forme. Ce monsieur signal qu’il est en détresse sociale, il le dit avec ses mots et avec ses moyens. Ne soyez pas hautain et essayez de vous mettre à sa hauteur pour pouvoir écouter.

    • De même un salaire moyen ne doit pas se plaindre. Or des que toutes les charges sont retirées car il ne faut pas être redevable et n’ayant droit à aucune aide, il ne reste plus rien. Mais cela n’osent pas se plaindre et comme ils ont la chance de travailler, pas le temps de consommer juste le droit de payer ses factures. Alors oui on peut être en colère mais pas toujours contre les immigrés car du travail il y en a mais certains préfèrent profiter des aides sociales et ils ont bien raison, ils arriveront à la retraite eux

  6. Nina pao : La situation de cette personne est loin d’être mirobolante, mais combien de nos concitoyens vivent ainsi, à notre porte, sans que quiconque ne s’en soit inquiété.
    Il serait judicieux de vérifier les chiffres, les recettes, les dépenses, il n’est pas précisé le montant de l’assurance habitation, téléphone, etc…
    Si vous évoquez « la liberté d’expression » qui perd tout son sens aujourd’hui , pourquoi vous vous offusquez alors quand il est écrit que vous avez « viré » ?
    (…)

    • C est pour cela que nous allons essayer je vous dis essayer car chez nous il y en a aussi.mais la lettre de ce monsieur parle pour tour ces français qui galerent chaque mois,pendant que les autres se gavent
      On en restera pas la

      • Nina pao : Ne pas en rester là ! Au nom de qui ? Des GJ ? Où d’un nouveau groupe qui ne demande qu’à être connu, constitué récemment dont vous seriez la « meneuse » ?
        Les revendications d’antan n’ont pas abouties. Ils faut aujourd’hui changer son fusil d’épaule et surtout tout mettre en œuvre pour retrouver notre liberté perdue…
        P A C I F I Q U E M E N T ☮💖

        • Je suis la meneuse de personne dejà
          Chacun est libre de faire ce que bon lui semble
          Et oui notre groupe n en restera pas là
          Et pacifiquement
          Les gj du magny n ont jamais étè virulent,les combats ne se font pas assit devant un ordi

          • Les combat ne se font pas assis devant un ordi….et sur votre camp de réac non plus !!
            Et encore….je pèse mes mots !!

    • Je ne m offusque pas il.y a plus grave dans la vie
      Je vous réponds simplement
      Bonne soirée

      • Nina pao : La chose la plus grave…. C’est la mort !!! Et tant qu’il y a de la vie… Il y a de l’espoir… En tout domaine et en tout lieu.
        Et je rejoins Antifa 👏👍 Les combats ne se font pas assis devant un ordi (ou debout avec un téléphone !)… et encore moins sur votre « camp » 🙈🙉🙊

  7. ah !! Il manque un paragraphe 🤔 Censuré peut être ?

    • Estimez-vous heureuse car ça supprime des messages entiers sur ce site « d’information »😄

      • M bala : Vous semblez habitué(e) de ce site, pas moi 😥 J’ai dû mal à comprendre car je n’évoquais rien de catastrophique hormis des fautes d’orthographe, mais bon, ce site « d’information » n’échappe pas désormais, alors à certaines règles « censurales ». Pas grave, il suffit juste d’en tirer les bonnes conclusions.

        • De moins en moins car beaucoup de mes commentaires n’ont pas été publiés,Sur des événements qui ne devraient pas avoir lieu à Montceau par exemple..Tout en sachant qu’à chaque fois je pèse bien mes mots…
          Nous sommes en France donc la liberté d’expression c’est largement dépasser😩

      • Ce n’est pas d’aujourd’hui que ce site et se chère JB supprime des commentaires qui pourraient largement passez, cela s’appelle la liberté d’expression bafouer.
        Un jour jen reparlerait avec lui car lui qui disait cela déclencherait une guerre mondiale de valider certains commentaires à un moment donner c’est autre chose qui lui pend au nez une convocation chez les autorités pour s’expliquer.
        Alors JB valider les commentaires un peut plus ce n’est pas compliqué.
        Chacun est responsable des commentaires qu’il publie en attente de validation.

        • Je trouve qu il a raison pourquoi valider la haine ou la mechanceté
          Valider des commentaires constructif ou commentaires à débat,mais pas de regler ses affaires persos

          • Nina pao – Où voyez vous de la haine et de la méchanceté ? Que voulez vous dire par « régler ses affaires perso » ? Pourquoi voyez vous les choses ainsi, c’est bizarre ! Non !! ??
            Vous défendez cette personne qui détient tous les pouvoirs sur ses pages, normal, elles n’appartiennent qu’à lui. Lui semble vous défendre, puisqu’il en arrive à censurer des paragraphes se rapportant à du « mal orthographié ».
            De nos jours, c’est bouche cousue 😖😷 Je n’ai aucune idée concernant la censure pour de la haine ou de la méchanceté de « l’Informateur de Bourgogne »,. Mais sur le sujet présent, je n’en vois pas.
            Alors censurer pour une allusion sur des fautes d’orthographe, ça pose question. DSL 🙂

  8. Il faudra bien qu’un jour que vous compreniez la position de tout ses gens en situation de précarité, ils ne l’ont pas demander à l’être et si certain d’entre eux dénonce certaine aide apporter à des étrangers ont ne peu que les comprendre. En bon gestionnaire de la misère, il serais logique de sortir de la précarité tout les gens citoyens francais et vivant en france avant de distribuer nos impôts en afrique ou ailleurs.

    • Vigo. L’ampleur de tant d’injustice ne se résume pas à quelques lignes. Il y a des décennies que les populations se sont endormies, toutes couleurs de peaux confondues, vivant dans leur petit confort, leur faisant oublier complétement que le tonnerre grondait. Aujourd’hui éclate un violent orage, prévisible mais encore trop souvent volontairement ignoré !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *