Ça a chauffé au 1er avril mais moins cher

En dehors du poisson, le 1er avril est le jour des surprises gouvernementales, bonnes ou mauvaises.

Alors qu’en est-il ?

Les allocations familiales vont être revalorisées de 1% à partir de ce 1er avril. C’est mi bonne mi mauvaise nouvelle. 1% c’est bien peu pour des familles en dessous du seuil de pauvreté et ça rapportera moins que la suppression de la CSG pour les députés par exemple (430€).
https://www.lci.fr/politique/les-deputes-ne-paieront-plus-de-csg-sur-leurs-frais-de-mandat-parlementaire-2060523.html
Pour les allocations c’est le triple de l’an passé mais la croissance semble plus forte…
L’ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées) va passer de 803 euros pour une personne seule, à 833 euros. Il est planifié deux augmentations plus importantes en 2019 puis en 2020 de 35 euros chacune. Attention les séniors ne claquez pas tout en voyages et croisières comme dirait Anne Roumanoff.

Le gaz va coûter moins cher… après 50,10% d’augmentation depuis 2005 (https://selectra.info/energie/guides/tarifs/gaz/evolution). Les tarifs du gaz vont baisser de 1,1% en moyenne à partir du 1er avril. En moyenne, ça ne veut pas dire que tout le monde va voir baisser sa note.

Bonne nouvelle, sauf qu’elle souligne qu’il y a de plus en plus de précarisés énergétiques, le chèque énergie, d’un montant moyen de 150 euros, est généralisé pour remplacer les tarifs sociaux de l’énergie. Cela concerne quatre millions de Français en situation de précarité énergétique. Pour tester votre éligibilité allez au simulateur en ligne (https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/eligibilite).

Grosse cata annuelle : fin de la trêve hivernale depuis samedi 31 mars soir à minuit.
Chaque année le 1er novembre cette trêve institutionnelle permet à un locataire de ne pas être expulsé de son logement. Donc pour certain l’angoisse monte.

Au 1er avril on ne rigole pas toujours comme le démontrent les commentaires de certains internautes allergiques aux canulars traditionnels.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *