Boeuf musical – L’agréable plaisir de se retrouver en plein air

C’était le dernier de la saison avant de se retrouver en septembre prochain. L’occasion fut trop belle pour organiser le boeuf musical à La Trèche, non pas en intérieur mais dans la grande cour et profiter d’un samedi soir particulièrement agréable.

Une soirée printanière qui a vu les adhérents de l’Abreuv’Art des Galipotes arriver dans une totale décontraction, comme si les trois coups des vacances avaient déjà sonné à la porte.

De la musique comme d’hab avec cette fois-ci pour thème l’estivalorigolosympa, un mot qui devrait prochainement apparaître dans le Petit Robert. Sur le Bassin minier, à Sanvignes en particulier, on aime engendrer des superlatifs qui n’existent nulle part ailleurs. C’est toute la finesse littéraire des Galipotes.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.