Blanzy – Vendre en dessous du prix du marché pour favoriser un projet privé

Ici, proche de la salle des fêtes, devrait s’élever une construction pour des professionnels de Santé.

Il en a parlé début octobre à la maison de quartier des Rompois. Devant une grosse poignée d’habitants, Hervé Mazurek a évoqué le projet privé d’un immeuble à côté de la salle des fêtes pour des professionnels de santé.

Ce mercredi soir, au conseil municipal, une nouvelle étape a été franchie puisque le terrain sur lequel le porteur du projet souhaite construire devrait lui être cédé à un prix plus que compétitif.

Ces parcelles de terrain anciennement occupées par la coopérative agricole bien qu’estimées par France Domaine à 16 700 € pour une surface de 695 m2, « seront vendues au prix le plus bas possible, c’est-à-dire bien en dessous du marché » indique le maire qui en a parlé au sous-préfet d’Autun.

Cette construction, en cas de concrétisation du projet, accueillera une dentiste, une infirmière et un kinésithérapeute, trois professionnels de la santé. « C’est un enjeu majeur que l’offre de soins de proximité » répète Hervé Mazurek qui en mesure le manque sur sa commune.

En conséquence, la ville de Blanzy va en quelque sorte dérouler le tapis rouge pour favoriser au maximum ce projet. La commune prendrait aussi à sa charge les frais correspondants, bornage et les frais de notaire.

La santé des Blanzynois n’a pas de prix.

Quant à l’arrivée d’un médecin généraliste, « il n’y a pas d’avancée significative » note Hervé Mazurek.

Jean Bernard

3 commentaires

  1. La santé des blanzynois n’a pas de prix, mais n’empêche qu’on est incapable d’y faire venir un médecin.

  2. de plus une vente à perte alors que la ville possède des cabinets vides, belle leçon d’économie!!ou alors cadeaux!!

  3. Le maître Mazurek, devant sa classe très disciplinée, a annoncé une bonne nouvelle : un terrain à bas prix pour un investisseur privé, donc des loyers modérés pour les professionnels de santé et des tarifs eux aussi allégés pour les patients.
    Quel monde merveilleux que celui des bisounours !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *