•  

Blanzy – Une nouvelle sanction pour les lycéens d’Haigneré, « bosser » à la ville

Quand on parle de mise en place du dispositif « mesures de responsabilisation », sur le moment, on ne comprend pas exactement où l’éducation nationale veut en venir.

Il est indiqué toutefois que l’objectif de ce dispositif consiste à permettre aux directeurs d’établissements de solliciter les communes afin de leur demander d’accueillir, au sein de leurs services, des élèves pour leur faire réaliser diverses tâches dites de responsabilisation ».

Ce sujet, a été présenté et adopté au dernier conseil municipal de Blanzy.

Alors avec les mots appropriés pour ne pas tomber dans l’extravagant ni être vulgaire, Hervé Mazurek précise, que « c’est une mesure de réparation qui amène le gamin  à réfléchir sur les actes qu’il a commis ». En somme, un élève qui a fait une connerie a la possibilité de la réparer en donnant quelques heures de son temps au service de la communauté, en l’occurrence dans un service de la ville qui peut être le CCAS, le centre social, les services techniques ou encore la médiathèque.

Il est bien préciser que les missions à accomplir doivent être en lien avec l’âge de l’élève et la problématique à l’origine de la sanction. Logique.

La sanction ne peut pas excéder 20 heures, pas plus de 3 heures par jours et plus de 4 jours par semaine.

« C’est donner un sens à cette action qui est conduite en collaboration avec les parents. Cela va de paire avec le travail de prévention » ajoute encore le maire.

Il est même indispensable de conjuguer ce dispositif « mesures de responsabilisation » entre l’établissement, l’élèves, ses parents et la ville. La tenue d’un livret de suivi est également prévue. Sans quoi, à quoi bon !

Ce dispositif concerne les élèves du lycée Claudie Haigneré. Il est sans doute plus utile de « coller » quelques heures à l’élève dans un service de la ville de Blanzy que de l’exclure temporairement et le livrer à lui-même.

Jean Bernard

7 commentaires

  1. Très bonne idée mr mazureck il faut les mettre au travail👍👍👍🆗

  2. je suis d’accord c’est une bonne idée

  3. Rien de choquant ds cette initiative qui pourrait être élargie à d’autres catégories de la population.
    Ne pas y voir une action dégradante ms peut être un moyen de remettre le pied à l étrier
    Bonne journée

  4. Démarche intelligente : Inclusion du jeune et de la famille, au lieu d’une exclusion qui est souvent prise comme de la défiance par les personnes. Ce choix est à l’image de la ville de Blanzy : tenter de rassembler et de s’entraider.

  5. Bien mais pas assez sur la durée une bonne semaine aux horaires scolaires serait parfait

  6. N importe quoi .l education nationale ne peut elle pas faire son travail correctement …. du travail d interet général pour des gosses ah ça permet de ne pas embaucher je comprends mieux . Je trouve ça scandaleux. Heureusement que mon fils n est pas scolarisé à blanzy . Monsieur le Maire vous feriez mieux de sécuriser les routes pour que nos enfants soient en sécurités et non faire du maintien de l ordre .c est quoi cette façon de faire .😡

  7. La dérive autoritaire du régime macronien sévit jusque dans l’éducation nationale le fn n’aurait pas mieux fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *