Blanzy – Pour tous les goûts

L’histoire de deux coiffeurs du Bassin minier, deux figures singulières dans une mise en scène où le texte s’écoute en musique.

C’est incroyable comme la musique délie les langues et donne des idées, parfois saugrenues comme celle qui a été évoquée ce dimanche à Blanzy au concert de l’orchestre des Verreries dans le cadre de Blanzy en Mars en Famille. « Nous allons lancer le TSB, le Twist sur Blanzy ». Une galéjade évidemment. Etait-ce la présence de l’ancien maire de Montceau-les-Mines, Didier Mathus, qui a développé un sens aigu de la plaisanterie?

Après Arcadian, vendredi en ouverture et un succès incontestable, puis samedi avec The Rabeats éclipsés par Four Ever one, le public avait rendez-vous ce dimanche, toujours à l’EVA mais dans un style totalement différent et plus couleur locale avec l’orchestre des Verreries.

Un concert-lecture intitulé Figaro si, Figaro la avec Mozart en introduction ou le Barbier de Blanzy. Mozart, Rossini, Figaro, qu’importe, la musique est belle et qu’importe le Figaro.

Figaro si, Figaro la, en version Blanzynoise a permis de raconter l’histoire entre François Paulin, coiffeur en 1900 de la commune et Robert Léger, autre coiffeur du Bois-Roulot. Du texte, de l’humour, l’accent du terroir et des cuivres pour accompagner les légendaires coiffeurs, plus classique avec l’orchestre des Verreries, plus jazzy avec le Glass-Blowers Big Band.

Lecture, photos, musique à l’EVA. Un vivement dimanche particulièrement apprécié bien calé dans son fauteuil.

Jean Bernard

MERCREDI 14 MARS A LA MEDIATHEQUE

Suite du festival Blanzy en Mars en Famille, mercredi 14 mars 2018 à la médiathèque cette fois-ci avec le spectacle surprise. Rendez-vous à 20h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *