Blanzy – Pas de feux d’artifice le 14 juillet et un déconfinement « moderato »

« L’idée, c’est une reprise générale en septembre » a indiqué Hervé Mazurek.

La transformation de l’ancien restaurant Picard est pour ainsi dire achevée.

Pas question d’aller plus vite que la musique. « Chi va piano va sano » pourrait-être l’adage d’Hervé Mazurek au lendemain de l’allocution du président de la République.

Certes, admet-il, Emmanuel Macron a donné des pistes mais rien de concret, « à part que l’école redevient obligatoire à partir du 22 juin » mais sans pour autant « joindre davantage de consignes », indique le maire de Blanzy. « Est-ce qu’il faut toujours porter des masques, combien d’enfants pourrons-nous véritablement accueillir par classe, sur le temps méridien, faudra-t-il toujours observer la distanciation physique ? »

A ces questions basiques, « nous avons besoin d’une application concrète pour ces deux dernières semaines de cours » précise-t-il encore. Alors dans l’immédiat, rien ne changera dans les écoles de Blanzy qui accueille environ 300 élèves soit la moitié de la capacité, même sur les deux sites de restauration où sont servis 140 repas.

L’occasion aussi pour Hervé Mazurek d’évoquer les mois d’été qui arrivent et les activités pour les enfants. « A partir du lundi 6 juillet, les parents pourront les envoyer aux Rompois ou à l’EVA », dit-il.

De nombreuses infos à retenir

Quant aux animations, il n’y a pas de miracle à attendre étant donné les deux mois de confinement et une reprise progressive des activités, en général. « A 99.9%, nous n’organiserons pas les feux d’artifice du 14 juillet » prévient le maire. La fête des familles ? C’est encore une interrogation. La séance de cinéma en plein air peut néanmoins être envisagée.

Preuve toutefois que la vie reprend « moderato », deux mariages seront célébrés en mairie ce samedi « en présence d’une vingtaine de personnes, pas davantage » indique-t-il.

La mairie a rouvert au public depuis la semaine dernière, la médiathèque le sera d’ici fin juin, le Musée de la mine reprend du service le week-end du 27 juin, « par groupe de 10 et sur réservation ».

Les associations locales s’impatientent aussi. « Mais nous ferons ce qui est possible de faire, ce qui est autorisé » précise Hervé Mazurek. « L’idée, c’est une reprise générale en septembre ». Epoque où sera programmée la soirée dans les bars prévue initialement pendant le Festival Blanzy en mars, alors que la présentation de la saison culturelle aura lieu en octobre avec l’annonce de Blanzy en mars pour 2021.

Le maire livre d’autres infos, pêle-mêle : le conseil municipal prévu mercredi 24 juin est repoussé au mercredi 1er juillet avec au programme, à la fois le DOB (débat d’orientation budgétaire) et, dans la foulée, le vote du budget primitif 2020.

Deux des plus gros chantiers de la commune, les rénovations du gymnase Jean Zay et l’ancien restaurant Picard sont sur le feu. « A Jean Zay, le projet de 1.3 M € est validé, les travaux doivent débuter courant septembre. Quant à l’ancien restaurant Picard, le chantier s’achève en juillet. Il accueille déjà l’Office national de la chasse et de la faune sauvage et l’agence française de biodiversité (ONCFS et AFB), puis à la rentrée, l’école de danse Marina Aupècle et l’association Christelle.

Enfin, des masques seront distribués dernière semaine de juin dans les boîtes aux lettres des Blanzynois.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.