Blanzy – Le vent de la mer souffle à l’EVA

Bombardes, cornemuses, percussions pour la dernière de « Blanzy en Mars en Famille ». Fest Noz à tous les étages avec le Bagad Avel Mor et le Seagull’s Pipe Band.

Une salle quasiment pleine, ça change d’autres soirées, dans d’autres communes, des applaudissements à tout rompre, une Batterie Fanfare branchée sur le « 380 volts », un maire heureux, un bagad endiablé.

Une belle soirée dont Hervé Mazurek s’avoue heureux comme de tout le festival « Blanzy en Mars en Famille » d’ailleurs.
En effet sur les chaises nous trouvons toutes les tranches d’âges et il n’y a pas que des Blanzynois.

La première partie menée d’une baguette Karajanesque par Olivier BOREAU a donné énormément de plaisir à un public aimant la musique. Huit morceaux exaltant la Bretagne, la Vendée, dont un Ar Poul’Gwen d’anthologie en symbiose avec le Bagad Avel Mor.

Et en seconde partie les Bretons de Roanne, le Bagad Avel Mor et le Seagull’s Pipe Band. Du pur plaisir.

La troupe (bagad) du vent de la mer (Avel Mor) n’oublie pas le « kan a diskan » (chant traditionnel breton) mais facture une musique moderne, vive et charpentée. Le bagad se construit autour de quatre familles d’instruments (cornemuse écossaise, bombardes, caisses claires écossaises, autres percussions (toms, djembés, grosse caisse).

Depuis 1970, ce Bagad de Roanne perdure et se bonifie en participant aux championnats et au festival interceltique de Lorient.

La preuve ils ont joué à l’Olympia, accompagné Mickaël Jones, Dan Ar Braz et bien d’autres. On les demande aux quatre coins de la France.

Une très bonne idée pour clôturer le Festival avec la batterie-fanfare.

Kenavo ar c’hentañ

Gilles DESNOIX

Un commentaire

  1. Merci à toi Hervé ainsi qu’à ton équipe pour nous avoir apporté ce que la météo à oublié….
    Le printemps….. de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *