Blanzy – La folie Arcadienne

Une soirée comme on en connaît peu dans la Bassin minier. La faute à Arcadian qui a allumé le feu à l’EVA dans le cadre de l’ouverture du festival Blanzy en Mars en Famille.

Quel plaisir de voir cette foule en liesse se presser devant la scène. Et pourtant, nous n’étions ni à Lyon ou à Paris, dans un Zénith ou au Palais des congrès. Simplement à Blanzy à l’EVA, comme quoi, tout est possible, tout arrive à condition de présenter une affiche, comme on dit, qui tienne la route.

Blanzy ne pouvait pas mieux ouvrir son 10e festival Blanzy en Mars en Famille en accueillant Arcadian, ce groupe phénomène dont presque tout le monde, du moins un très grand nombre, a entendu parler ou plus sûrement vu à l’émission The Voice en 2016.

Ce trio, Yoann, Florentin et Jérôme, donne dans la chanson française avec du son pop et les jeunes, des très jeunes, un peu moins jeunes, adorent Arcadian. D’ailleurs dès l’annonce de sa venue au festival, les places se vendirent comme des petits pains. Tout le Bassin minier était représenté même au-delà avec des Suissesses de Lausanne.

Blanzy, un lieu improbable pour un tel concert et pourtant, le trio qui revenait de vacances a lâché les watts. EVA est encore sous le choc, le public toujours sous le charme. Parce qu’ils ont du talent, les Yoann, Florentin et Jérôme. Leur musique est riche et leurs voix à la fois feutrées et vertigineuses. C’est un grand huit artistique et musical.

Les souvenirs vont être tenaces et encore davantage quand le trio décida de quitter la scène pour pénétrer dans l’arène au milieu des fans, comme du temps où ces colocs apportaient un peu de lumière en chanson dans le métro parisien « je me lève et je te bouscule »…

En revanche, en première partie, Fabien Haimovici, a connu un succès d’estime. Lui qui, ni se lève ni bouscule, doit sa notoriété à l’émission N’oubliez pas les paroles, a plus la parole facile que de chansons à son répertoire. Un moment, il va falloir choisir.

ON REVIENT CE SAMEDI SOIR

Aujourd’hui, samedi 10 mars 2018, deuxième soirée du festival avec, à l’EVA, Four Ever One en première partie et, en seconde, The Rabeats. Ils interprètent les grands classiques des Beatles. Pour Blanzy, ce sera L’après Beatles.

Concert à 20h et debout.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *