Blanzy en mars – Zut alors, « On » a raté les Infidèles et Joyce Jonathan

Le festival est lancé. Les Infidèles et Joyce Jonathan ont ouvert le bal de Blanzy en mars en famille. On enchaîne ce samedi, toujours à l’EVA à 20h, le groupe Zut. Les enfants vont adorer.

Cette fois, plus de doute, le festival Blanzy en mars en famille a pris son envol avec la soirée d’ouverture, ce vendredi à l’EVA. A l’affiche, deux concerts pour même pas le prix d’un et, une tête d’affiche, Joyce Jonathan.

Pour se mettre dans le bain, pour bien pénétrer l’âme de cette soirée, d’abord Les infidèles. Ni une ni deux, « on va peut-être voir notre ministre de l’Intérieur » osent quelques spectateurs zélés, histoire de rappeler l’actualité avec cocasserie.

Sur scène, Les Infidèles eux, restent fidèles à leur standing des années 90, au plus fort de leur apogée. Ils ont de la bouteille, un excellent millésime à déguster sans retenue et quand ils viennent nous dire « que je m’en vais », c’est du Gainsbarre en barre et de haute volée.

Arrive le petit chaperon rouge, la toute mignonnette Joyce Jonathan. Du charme, une voix, un allant chantant. Le public, du plus petit au plus ancien, ne voit que cette jolie petite frimousse entonner avec « caractère » sa pléiade de chansons. Une fille d’aujourd’hui qui demande « une place pour moi ». « On » lui donne avec plaisir.

Jean Bernard

Samedi 16 mars  – 20h à l’EVA – tarif 5 €

Groupe Zut. Avec l’album « Zut y’a un bug », le groupe s’attache aux petits grains de sable qui parsèment l’existence d’un enfant. C’est fait avec humour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *