Blanzy – Elles ont respecté le confinement à la lettre ou presque

Les mésanges sont-elles dotées d’un sixième sens ? C’est possible. Toujours est-il que deux couples ont pris possession de leurs logis il y a deux mois dans un quartier à Blanzy, aux Rompois plus précisément dans le jardin de Jean-Marc et, justement, avant la fin du confinement, ils se sont envolés.

Chaque année, il met à disposition des nichoirs et à chaque fois, pendant l’hiver, des mésanges viennent nicher. Gîte et couvert assurés, ça ne se refuse pas. D’ailleurs le jardin de Jean-Marc rue Emile Zola est répertorié dans le guide du routard pour mésanges.

« Les mésanges sont arrivées juste au moment du confinement, deux couples » raconte notre homme. « Ils ont fait leur nid et les petits sont nés. Nous regardions de loin, pas question de les déranger » poursuit-il.

Alors les mésanges ont-elles BFM TV, écouté le discours du président Emmanuel Macron et appris la fin du déconfinement le 11 mai car dès samedi, un premier couple a plié bagages et le second a décollé ce dimanche. « Elles étaient neuf au total » indique Jean -Marc.

Sans doute voulaient-elles éviter la cohue de ce lundi matin.

J.B.

Un commentaire

  1. Merci et bravo à cet « éleveur » de mésanges.
    Merci et bravo Jean Bernard de nous faire partager ces moments de vies avec ton ecriture et ton humour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *