Blanzy – Du mouvement dans le personnel communal

Le dernier conseil municipal de Blanzy s’est déroulé sans houle. Avant de passer à l’ordre du jour, le maire, Hervé Mazurek, a rappelé les événements du week-end dernier (5 voitures incendiées), « une incompréhension et une impuissance » déclarait le premier magistrat. « J’ai surtout une pensée aux gens qui ont subi ces actes criminelles ».

Le maire a mis en exergue les 50 ans de l’usine Michelin. « Que nous conservions les mêmes relations avec Michelin pendant les cinquante prochaines années ».

Recrutement d’un travailleur social au CCAS

En raison de la demande de mise à disposition de la directrice du CCAS, une réorganisation est en cours au CCAS et à la résidence Jean Rostand. A compter du 1er octobre, la direction du CCAS sera assurée par la directrice générale des services de la commune. Le fonctionnement du CCAS sera scindé en deux services, la résidence-autonomie Jean Rostand d’une part et le service social d’autre part. Pour assurer l’accompagnement des usagers et la coordination du service social, la ville va recruter un agent ayant le grade d’assistant socio-éducatif à temps plein. La création de ce poste serait compensée par la suppression d’un poste d’attaché territorial à temps plein (poste occupé jusqu’au 30 septembre par la directrice du CCAS).

D’autre part, depuis plusieurs années, un agent est recruté à titre contractuel pour assurer l’accompagnement des enfants au multi-accueil sur la base d’un temps de travail correspondant à 22 heures hebdomadaires.

En raison du départ en retraite de deux agents, l’un au cours de l’année 2020 et l’autre en fin d’année 2021, des changements d’affectation sont actuellement en cours au niveau des ATSEM présentes dans les écoles maternelles Lucie Aubrac et Charbonnière.

Le conseil municipal va également augmenter le temps référence d’un agent d’animation affecté au centre social. Suite à une réorganisation des services, cet agent va assurer l’accueil des enfants lors de l’aide aux devoirs en lieu et place des agents du secteur familles (dont l’une est partie en retraite).

Enfin, le conseil municipal va recruter des agents contractuels en renfort des services municipaux au titre du dispositif du Parcours Emploi Compétences (PEC).

Pour rappel, ce dispositif a pour objet l’insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi. Les personnes sont recrutées dans le cadre d’un contrat de travail de droit privé.

Monsieur le Maire propose de créer deux emplois dans le cadre du dispositif Parcours Emploi Compétences. Ces créations vont être engagées dans les conditions suivantes :

  • 1er poste proposé : agent de restauration : proposition d’un contrat de 20 heures par semaine pendant 6 mois avec possibilité de reconduction jusqu’à une durée maximale de 12 mois et sur la base d’une rémunération au niveau du SMIC.

  • 2ème poste proposé : agent polyvalent : proposition d’un contrat de 20 heures par semaine pendant 6 mois avec possibilité de reconduction jusqu’à une durée maximale de 12 mois et sur la base d’une rémunération au niveau du SMIC.

Renouvellement du contrat d’assurances risques statutaires

En tant qu’employeur, les collectivités territoriales assument la charge financière de la protection sociale de leurs agents. Dans plusieurs hypothèses, notamment en cas d’accident du travail, de maladie ou encore de congé maternité, elles doivent ainsi continuer à verser les salaires de leurs agents placés temporairement ou définitivement en incapacité physique. Pour financer ces dépenses, les collectivités ont la possibilité de souscrire un contrat couvrant ces risques statutaires.

La commune de Blanzy bénéficie actuellement d’une couverture souscrite auprès de CNP Assurances pour les risques suivants : décès, accidents de service, longue maladie, maladie de longue durée, AIT, congé pour invalidité pour infirmité de guerre, disponibilité d’office et temps partiel thérapeutique.

Cette assurance représente une cotisation annuelle de 2.10 % des traitements indiciaires bruts versés aux agents titulaires ou stagiaires l’année précédente soit une dépense annuelle d’environ 40 000 € pour 2021. Il est reconduit pour la période du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2025 auprès de  CNP Assurances SOFAXIS pour la couverture des obligations statutaires des agents municipaux.

Recrutement d’une apprentie

Chaque année, la commune de Blanzy accueille des apprentis au sein des services municipaux.

La formation de la jeune fille accueillie au multi-accueil se terminant en août, une procédure de recrutement a été engagée au cours de l’été afin de permettre la conclusion d’un nouveau contrat d’apprentissage dans ce service. Une jeune blanzynoise a ainsi été retenue dans le but de suivre la formation correspondant au CAP Accompagnement Educatif Petite Enfance proposée en alternance par le lycée professionnel Miterrand de Chateau-Chinon.

Dans le cadre de France Relance, et afin de soutenir l’apprentissage dans un contexte sanitaire particulier, l’Etat accompagne les collectivités territoriales qui s’engagent dans le recrutement d’apprentis. Le décret n° 2021-340 du 29 mars 2021 fixe les modalités de versement d’une aide financière exceptionnelle de 3 000 euros aux collectivités territoriales pour chaque contrat d’apprentissage conclu entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021.

Organisation des classes de découverte pour 2022

Depuis de nombreuses années, la commune propose aux écoles de participer à des classes découverte. Pour l’année scolaire 2021-2022, les enseignants des écoles Lucie Aubrac et René Picard souhaiteraient renouveler le séjour organisé aux chalets du Mézenc situés sur la commune des Estables (43).

Le voyage va se faire en deux temps ; 21 élèves de l’école René Picard pourraient partir du 24 au 29 janvier 2022 puis, 40 élèves de l’école Lucie Aubrac du 28 mars au 2 avril 2022. A ce jour, l’école Jean Régnier n’a pas encore finalisé son choix.

– coût transport : 3 315 €

– coût hébergement + activités : 21 093.50 €

Total des prestations liées à l’accueil des enfants : 24 608.50 € soit un coût de 403.42 € par enfant.

La commune va également supporter d’autres frais dont :

– indemnités versées aux enseignants et à l’AVS : 6 x 105 € soit 630 € (nombre à confirmer)

– goûters : 100 €

– réparation des vêtements de ski : 60 €

Aussi, le coût total de ce séjour est évalué à 25 083.50 €. Le coût moyen par enfant s’élève alors à 411.20 € (+ 27.43 € par rapport à 2020-21).

Désignation d’un nouveau représentant de la commune au sein de l’association du Foyer des Jeunes Travailleurs de Montceau-les-Mines

Le 1er juillet 2020, le conseil municipal a désigné M. Mény pour représenter la commune de Blanzy au sein de l’association du Foyer des Jeunes Travailleurs de Montceau-les-Mines. Suite à son courrier du 22 septembre dernier, le conseil municipal a pris note de son souhait de ne plus assurer ces fonctions et de désigner un nouveau représentant au sein de cette association.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.