Blanzy – De nouvelles « voies » s’élèvent dans le ciel musical

Olivier Boreau, à gauche, est le nouveau directeur de l’école municipale de Blanzy.

Gilles Galera, à droite, lors de son passage avec la compagnie Rouges Les Anges à Montceau, en février dernier.

Il a bien été question du débat d’orientation budgétaire et du budget primitif 2020 au dernier conseil municipal de Blanzy qui s’est tenu, crise sanitaire oblique, au gymnase de la Verrerie ce mercredi soir.

L’occasion surtout de voir, en action, la nouvelle équipe municipale. Et même si les finances ont été « le » point important de la soirée, deux informations « musicales » sont à retenir.

Michel Montmaron, le nouvel adjoint à la culture a levé le voile sur le nom du nouveau directeur de l’école de musique municipale depuis le départ de Vincent Rancier aujourd’hui secrétaire général à la commune de Perrecy-les-Forges.

« Olivier Boreau prend la direction de l’école de musique » annonce Michel Montmaron. En effet qui mieux qu’Olivier Boreau pouvait succéder à Vincent Rancier, lui qui dirige avec bonheur et talent l’harmonie et la fanfare, l’orchestre junior, donne des cours de solfège, bref il possède toutes les caractéristiques. Il connaît la musique.

« Olivier Boreau arrive notamment avec un projet tourner vers les écoles de la commune » précise le maire, Hervé Mazurek.

Vincent Rancier occupait également le poste de directeur des affaires culturelles dont la tâche était, entre autres, la programmation de la saison culturelle.

Sur ce poste, la ville de Blanzy a innové et fait appel à un consultant extérieur, un pigiste en quelque sorte. Son nom n’est pas inconnu sur le Bassin minier puisqu’il a fait les beaux jours de l’ECLA à Saint-Vallier avant de rejoindre la compagnie toulousaine, Rouges Les Anges.

Gilles Galera, en tant qu’intermittent du spectacle, a participé à l’élaboration de la future saison culturelle blanzynoise. « Elle sera dévoilée probablement la deuxième quinzaine de septembre » précise Hervé Mazurek.

Mais d’ores et déjà, attendez-vous à voir « du lourd ».

Blanzy va briller dans la constellation du spectacle.

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *