•  

Blanzy – 20 000 € de cash dans les caisses des commerçants locaux, les chèques-cadeaux arrivent

Il n’est pas venu habillé de son habit rouge et chez Fiat, ils ne font pas encore le modèle « pot de yaourt » sous forme de traîneau. Hervé Mazurek, maire de Blanzy a pourtant annoncé une excellente nouvelle au conseil municipal qui s’est tenu ce mercredi soir en mairie à Blanzy.

Il na pas eu besoin non plus de faire voter la tenue de la séance à huis-clos par précaution sanitaire. Sans doute le virus est-il plus tenace en d’autres lieux… Pas de public certes mais la presse n’a pas eu besoin de plier bagage.

Chacun connaît la situation économique que la covid traumatise depuis plusieurs mois dans notre pays. Et même, si à partir de ce samedi 28 novembre, les petits commerces ont « la permission » de rouvrir, il n’en demeure pas moins que leur santé financière est précaire, voire pour certains alarmante.

Malgré les aides de l’Etat, de la Région, du Département, de la communauté urbaine, les petits commerces souffrent. Que dire des bars et restaurants fermés au moins jusqu’au 20 janvier 2021 !

Alors le moment est venu de donner un grand d’accélérateur pour venir en aide aux commerçants blanzynois, surtout en cette période aussi précaire qu’incertaine.

Hervé Mazurek le dit sans détour et brut de décoffrage, « Nous allons remettre du cash dans les caisses de nos commerçants ». De l’argent, du pognon, du flouze, du blé, de l’oseille, balancerait Michel Audiard, la clop au bec et le casquette sur la tête.

Déjà 28 commerçants participent à l’opération

Il s’agit de vendre aux habitants et pas seulement de Blanzy, des chèques-cadeaux Noël 2020. Des chèques d’un montant de 40 €. Vous payez 30 € et vous en dépensez 40 €. Les dix euros « gratos » sont pris en charge par la municipalité avec l’appui technique du Comité de Jumelage Blanzy-Hettenleidelheim.

« Ces chèques cadeaux pourront être utilisés comme moyens de paiement, jusqu’au 31 mars 2021, auprès des commerçants volontaires » précise le maire. Il en coûtera à la commune 5000 € pour 500 chèques mis en vente à partir du 5 décembre de 9h à 12h à une permanence à l’EVA que tiendront les bénévoles du jumelage Blanzy-Hettenleidelheim, ravis de reprendre du service en cette période de confinement. Et c’est pour une cause noble.

Autre bonne nouvelle, ce sont déjà 28 commerçants blanzynois qui ont répondu favorablement à l’appel. Même Hervé Mazurek n’en revient pas. C’est dire si l’attente d’un redémarrage économique est attendue avec frénésie.

Juste à l’intention des consommateurs, la commercialisation est limitée à trois chèques-cadeaux par personne et par jour de vente (voir plus bas). Par ailleurs, les commerçants ne rendront pas la monnaie sur le chèque de 40 € mais appliqueront un avoir.

L’important en cette période de crise sanitaire et économique est de relancer l’économie locale. Ce sont donc 20 000 € qui doivent arriver dans les caisses des commerçants de Blanzy. Consommer local aujourd’hui est une évidence, se serrer le coudes un truisme.

Jean Bernard

 

2 commentaires

  1. Pas de commentaire pour cette nouvelle ??? Comme c’est bizarre…. Oú sont donc passés les habituels râleurs de l’informateur ???? Concentrés sur le pitoyable feuilleton de la mairie de St-vallier ou les absences de Mme Jarrot. ??? Et bien je vais être seul à le dire: initiative géniale que vous avez à Blanzy ! Un vrai esprit de solidarité communaliste. Bravo à Mazurek et à son équipe.

  2. Encourageons ces initiatives heureuses et bien concrètes ! Merci à l’équipe municipale de faire un travail attendu de la part d’élus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *