•  

Attentat de Conflans – Raphaël Gauvain : « Les Français attendent des actes »

Photo illustration.

Communiqué de Raphaël Gauvain, député – Vendredi dernier, Samuel Paty a été lâchement assassiné parce qu’il développait l’esprit critique de nos enfants. Hier, sur les marches du Palais Bourbon et dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, aujourd’hui à la Sorbonne et dans toute la France, nous rendons hommage à sa mémoire. Cet assassinat d’un professeur d’histoire est un choc pour le pays. Au-delà du recueillement, les Français attendent des actes. 

La sécurité, ce n’est ni l’incantation ni l’angélisme. C’est du travail et de l’action. 

Le budget de la sécurité a augmenté de plus d’un milliard d’euros depuis 2017. Nous avons engagé un recrutement, sans précédent, de 10.000 policiers et gendarmes. Au Parlement, nous avons continuellement renforcé notre arsenal juridique pour donner des instruments de lutte à nos services de renseignement.

Depuis 2017, c’est 32 attentats déjoués. C’est aussi 356 lieux de radicalisation fermés et 428 étrangers fichés pour radicalisation expulsés. Jamais la lutte contre l’islamisme radical n’a été aussi intense. Aucun gouvernement n’a autant agi en la matière. Depuis 3 ans, nous luttons contre le terrorisme et le séparatisme islamiste. Nous travaillons à la sécurité des Français.

Ce bilan, il faut le regarder avec humilité. Nous devons toujours faire mieux et combattre partout l’insécurité et l’impunité. Il faut maintenant poursuivre la politique que l’on mène depuis 2017 en l’amplifiant. Des mesures fortes ont été annoncées, par le Premier ministre, le ministre de l’Intérieur et le ministre de la Justice à la suite de l’effroyable attentat de vendredi dernier. Vous pouvez être assurés de ma détermination la plus totale, à la place qui est la mienne, pour renforcer notre pacte Républicain et combattre sans faille ceux qui veulent l’affaiblir et nous diviser.

Raphaël Gauvain

Député de Saône-et-Loire

5ème circonscription

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *