Association Christelle – Qui pour succéder au président Bernard Hommey ?

Cette fois, Bernard Hommey, le président de l’association Christelle, aide aux familles victimes d’agression criminelle, quitte son poste.

Il a fait l’annonce en toute fin d’assemblée générale, hier soir à la salle Coluche à Blanzy. Ce n’est pas à proprement parlé une surprise. Il devait se retirer il y a un an mais ce vendredi 5 avril 2019, sa décision semble irrévocable même si Hervé Mazurek, le maire de Blanzy lui a fait un appel du pied pour qu’il prolonge.

A 71 ans et au moins quinze ans à la tête de l’association, Bernard Hommey, ne tient plus à assumer les responsabilités. « Je reste membre, bien évidemment, mais je commence à m’essouffler » explique-t-il.

Reste que dans l’immédiat, l’association se cherche un nouveau président et il semble bien que personne ne se dégage plus qu’une autre pour assurer la succession. Le bureau doit se réunir dans les trois semaines. Et décider…

Il est vrai que le poste n’est pas une partie de repos quand il s’agit avec toute l’équipe de mener à bien la recherche de vérité dans une  affaire d’agression criminelle.

« Je constate, au fil des années, que la justice semble désuète, elle fonctionne mal, elle manque de moyens » dit-il sans concessions. Il ne comprend toujours pas que cette « justice ne cherche pas à vérifier toutes les pistes dans un dossier. Elle se cantonne à une seule et ce n’est pas normal. Que peut-on faire pour que ça change ? »

Sans être défaitiste mais réaliste, il ajoute : « Rien n’est fait pour aller dans le sens des victimes ». Une constatation amère.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *