Assises de la relance économique – Une nouvelle étape avant l’acte II

Gouvernance des acteurs économiques :

 mise en place du comité local.

Initiées par la communauté urbaine Creusot Montceau, les Assises de la relance économique qui se sont tenues en mars dernier, ont franchi une nouvelle avec un temps dédié à la gouvernance des acteurs économique via la mise en place du comité local ainsi que la présentation du programme d’actions pour 2022. L’heure est déjà de penser à l’acte II qui devrait se tenir au printemps prochain.

Les objectifs du comité local

  • Avoir une représentativité de l’ensemble des acteurs économiques et des entreprises.

  • Echanger sur les sujets transversaux : entre les besoins des entreprises et les projets de la communauté urbaine.

  • Impliquer les acteurs en amont des projets dans le montage et la concertation.

La composition du comité local

Le comité local qui comptera une trentaine de membres regroupera des acteurs économiques, des acteurs de l’emploi, des établissements d’enseignement supérieur, des entreprises et la communauté urbaine.

  • Les acteurs économiques 

    • Les chambres consulaires (CCI, CMA, Chambre d’agriculture)

    • Les organisations patronales (Medef 71, CPME, UIMM, …)

    • Les associations de commerçants (Le Creusot et Montceau)

    • L’agence de développement (Ecosphère)

    • Les structures de l’ESS (Cress, Udes)

  • Les acteurs de l’emploi 

    • Pôle emploi (Le Creusot et Montceau)

    • Les acteurs de l’insertion (Agire, …)

  • L’enseignement supérieur

    • Les partenaires de l’enseignement supérieur (Université de Bourgogne, IUT, …)

  • Les entreprises

    • Les TPE-PME

    • Les grands comptes

    • Les clubs d’entreprises (CMBC 71, Lianes, Empl’itude)

  • Les collectivités publiques

    • La communauté urbaine Creusot Montceau

Le fonctionnement du comité local

  • Le pilotage est effectué par la communauté urbaine.

  • Fréquence d’organisation : 2 à 3 fois dans l’année.

  • Le comité se veut évolutif en termes de membre et de place.

  • Un ordre du jour sera mis en place pour cibler des sujets (projet de territoire, actualité économique, remontée des besoins des entreprises ou des partenaires…).

  • Temps : 1h30 maximum. Format court et dynamique.

  • Lieu : alternance entre le bassin du Creusot et de Montceau.

Les Assises de la relance économique : le plan d’action de développement économique

4 priorités, 50 actions

  • Celle de la nécessité d’améliorer l’attractivité globale du territoire

  • Celle du besoin d’accompagner l’entrepreneuriat et de renforcer l’économie de proximité

  • Celle de soutenir le tissu des petites et moyennes entreprises par le biais de l’innovation et du soutien des grands groupes

  • Celle de la capacité à mieux connecter l’offre d’emploi et de formation avec les besoins des entreprises

Au programme pour 2022

  • Foncier économique

  • Aménagement de la zone d’activité CORIOLIS : viabilisation de 27 hectares de terrains

  • Lancement d’une opération de dépollution des terrains appartenant à la communauté urbaine

  • Poursuite du fonds d’aide à l’immobilier d’entreprise

  • Innovation

  • Livraison du site technopolitain et présentation de l’offre innovation à destination des entreprises et du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche

  • Tourisme et attractivité

  • Scénario d’aménagement du lac Saint-Amédée

  • Lancement de l’étude attractivité du territoire sur le cadre de vie

  • Création du fonds d’hébergement touristique

  • Commerce

  • Poursuite des aides à destination des commerçants. Fonds commerce de la communauté urbaine.

  • Entrepreneuriat et économie de proximité

  • Lancement du pôle entrepreneurial Bourgogne Sud. Maillage des acteurs locaux de la création d’entreprise. Offre d’accompagnement, de l’accompagnement à l’immatriculation.

  • Insertion Emploi Formation

  • Lancement de la coordination des acteurs locaux et lien entre les entreprises et le public éloigné de l’emploi.

Rappel

Réunir les forces vives du territoire pour faire s’exprimer les idées et les besoins en termes de développement et d’attractivité du territoire, c’est l’objectif de la communauté urbaine Creusot Montceau avec la mise en œuvre des Assises de la relance économique. La démarche des Assises a été initiée en 2020. Depuis, 10 rendez-vous dont eu lieu dont une étude en ligne, des rendez-vous préliminaires avec les entreprises du territoire, quatre ateliers participatifs, qui se sont tenus en présentielle le 17 septembre 2020, deux visioconférences les 8 et 10 décembre 2020 et un temps fort : une émission en direct sur YouTube en mars 2021 avec un plateau TV créée pour l’occasion.

C’est donc à Montceau-les-Mines à l’auditorium des Ateliers du Jour, que le comité local de la gouvernance des acteurs économiques, a été mis en place. « Nous ne pouvions pas nous arrêter à l’acte I des assises de la relance économique, nous devons continuer le boulot » souligne David Marti, président de la CUCM.

Parmi les acteurs majeurs, Christophe Pedro (Framatome) qui recrute 1000 personnes par an, « c’est énorme » dit-il. Son souci est « de ne pas trouver de personnel, nous allons donc le former » avec l’ambition d’ouvrir une école de production sur le bassin du Creusot. Le projet est à l’étude.

L’attractivité du territoire, qui mieux que Didier Stainmesse, le patron du Novium et président du Mecateamcluster, peut en parler. « Elle est hyper positive. Le Mecateam a prouvé et prouve toujours qu’il est possible de travailler ensemble avec de grosses entreprises et des petites ». La renommée de cette grappe d’entreprises dépasse largement les frontières de l’Hexagone.

Du côté de So Bag et de son directeur général, Nicolas Chevalier, « les assises de la relance économique sont une belle opportunité pour valoriser nos actions. Nous sommes peut-être un petit acteur mais nous sommes capables de nous montrer très efficaces ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.