Alliance Dojo 71 – Trente bougies et une championne olympique

Cécile Nowak est venue fêter les trente ans de l’Alliance Dojo 71 à Sanvignes. Un événement autant que son titre de championne olympique.

Fêter un anniversaire en présence d’une championne olympique n’est pas monnaie courante. Fêter ses trente ans avec la première femme de l’histoire du judo français championne olympique, l’est encore moins.

C’est pourtant le tour de force qu’a réalisé l’Alliance Dojo 71 ce samedi à Sanvignes où l’ensemble de l’Alliance, Jeune garde de Montchanin-Torcy, judo club montcellien/Le Plessis, judo club Saint-Vallier, judo club Sanvignes, judo club Joncy et judo jujitsu clunysois/Matour, a accueilli Cécile Nowak, 7e dan, championne olympique à Barcelone et championne du monde.

Cécile Nowak -Grasso, figure emblématique du judo français, une icône pour les générations d’après Barcelone, a été honorée de l’invitation de l’Alliance Dojo 71. Faut-il y voir comme un signe du destin, une présidente Cécile Piejak qui accueille Cécile Nowak. Toute ressemblance est fortuite mais la rime est là.

Au complexe sportif de Sanvignes, la fête fut totale ce samedi après-midi. Entre les remises de grade, les démonstrations de Cécile Nowak, le public est tombé sous le charme.

Une sacrée femme que Cécile Nowak qui le matin même, après une réception à la mairie de Sanvignes, n’a pas hésité à assister le maire, Jean-Claude Lagrange, au cours d’un baptême républicain.

Des Nowak comme des Piejak, il en faudrait davantage.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *