AFPA – Dix candidats, dix reçus, ils portent fièrement la toque

Abdou Boualaoui est fier, fier que ses protégés ont tous réuni l’examen d’agent de restauration polyvalent. Sur les dix candidats, dix ont été reçus dont quatre avec les félicitations du jury dont Christiane Mathos (La douce heure antillaise) faisait partie. Il reste néanmoins à la DREETS (direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités) à valider les résultats. Une formalité.

La formation des candidats s’est déroulée à l’AFPA à Montceau-les-Mines pendant cinq mois avant de passer l’examen les 26 et 27 juillet. Désormais, la préparation des entrées et des déserts n’a plus de secret pour eux, ils maîtrisent la cuisson des grillades, savent gérer un self-service et connaissent un point essentiel du métier, à savoir régenter la plonge manuelle et machine.

Etant donné leur qualification, neuf des agents de restauration ont déjà trouvé un travail et le dernier espère rapidement se lancer dans la pâtisserie orientale.

Cinq mois de formation avec au bout un contrat, à l’AFPA et notamment la directrice, Anne-Marie Gonot assisté de Joseph Magnosi, on veut mettre l’accent sur les pôles techniques qu’offre le centre à Montceau et permettre ainsi aux salariés et demandeurs d’emploi de se former pour répondre aux attentes des entreprises. Dans la restauration, ce n’est pas le travail qui manque. La preuve, ils portent fièrement la toque.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.