Voie cyclable du parc de la Verrerie – La position de Mines de Rayons

3 commentaires :

  1. , tout comme les conducteurs de véhicules motorisés le sont vis-à-vis des cyclistes et piétons.oui eux aussi ,respecter les feux et prendre les passages pour pietons

  2. pou moi , un parc vegetal et animalier n’as pas vocation à être transformé en piste cyclable pour servir de raccourci!! où va t’on dans la sottise pour faire plaisir à certains ( proches??) bientôt la même chose dans le parc à Montceau????

  3. Le code de la route, a été conçu pour et autour de la voiture. L’espace public est aujourd’hui largement consacré (de 60 a 70%) à la chaussée et au stationnement, ce qui limite la liberté pour des usages longtemps évident pour tout le monde. Qui laisserait aujourd’hui un enfant s’amuser dans la rue avec ses voisins? C’est devenu un lieu dangereux.
    Un pieton a le droit de traverser la chaussée s’il n’y a pas de passage pieton à moins de 50m.
    Les feux de circulations ont été conçus pour fluidifier le trafic des véhicules. Les cyclistes sont légalement tenus de les respecter. Pourtant ils sont majoritairement inutiles aux cyclistes qui ont une meilleure visibilité. En plus de les freiner dans leur élan, ils sont parfois dangereux, notamment quand le ou la cycliste qui tourne à gauche se retrouve coincé au milieu des deux flux de circulation.
    C’est pour des raisons de confort et de sécurité que certaines agglomérations généralisent le « céder le passage cycliste » comme recommandé par le ministère de la transition écologique et le cerema dans cette vidéo : « Feux rouge : Faire confiance aux cyclistes » https://www.dailymotion.com/video/x5s2cvz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par Tempera & WordPress.
%d blogueurs aiment cette page :