Voeux de Marie Mercier, sénateur de Saône-et-Loire

« J’adresse à chacun de vous mes vœux de belle et bonne année 2020.

De grandes questions nous attendent et c’est dans l’union que nous puiserons la force et l’énergie nécessaires pour y répondre. Voix de la France dans le monde, justice sociale, changement climatique, lutte contre le terrorisme, révolutions scientifiques, adaptation du marché de l’emploi sont autant d’enjeux au cœur de l’action publique. Dans cet effort commun, il est urgent de calmer les divisions qui marquent notre pays et de restaurer la confiance  entre les Français. Retrouvons une espérance partagée pour bâtir l’avenir des générations futures.

2020 est une année importante pour notre démocratie. Chaque citoyen doit être sensible aux élections municipales. La commune demeure l’échelon de référence des Français par la proximité de ses élus. L’action locale est un exemple de bon sens sur lequel la France doit s’appuyer. Elle mérite le soutien de tous pour une vie collective créative, énergique et apaisée.

Que 2020 soit pour tous une année d’humanité.

-- 
Marie MERCIER
Sénateur de Saône-et-Loire
Secrétaire de la Commission des Lois
Vice-présidente de la Délégation à la Prospective
Maire honoraire de Châtenoy-le-Royal

2 commentaires :

  1. merci à cette parlementaire qui est proche et se soucie de ces administrés. Cela change du député qui est aux abonnés absents et qui envoie sa suppléante dans les réunions officielles et ceci en toute illégalité ( un comble pour un juriste qui vote des lois) car selon la Constitution le député ne peut être remplacé tant qu’il est en exercice

    • Madame,
      Encore une fois il est nécessaire de se renseigner avant de faire des commentaires inexactes. Pour ne pas vous laissez dormir ignorante ce soir je me vois en obligation de vous éclairer :
      Article 2.2, arrêté du bureau de l’assemblée national n° 12/XV du 19/11/2017 stipule que le suppléant du député peut à titre officiel représenter celui-ci à sa demande et en accord avec les autorités locale.
      D’autre part, un courrier signé par Mr le ministre de l’intérieur devrait arriver prochainement chez les préfets afin d’inscrire les suppléants dans le protocole (cela sans coût supplémentaire pour la représentation de l’état.
      Décidément les changements ne sont pas facilement acceptés par tout le monde.
      Dormez bien maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.