Voeux – Aux rythmes du djembe

Lorsque les portes de l’Embarcadère à Montceau-les-Mines s’ouvrirent mardi soir, les invités aux vœux des forces vives purent alors accéder à l’auditorium aux rythmes du djembe.

Ils étaient huit à donner la cadence. Le nom du groupe? « C’est un groupe sans nom » précisait Laurence. Et de reconnaître cependant Pierre Corbi, professeur de percussions au conservatoire à rayonnement communal.

Avec le djembe, la bonne cadence, c’est de mettre un pied devant l’autre, de suivre le mouvement.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.