Voeux – Aux rythmes du djembe

Lorsque les portes de l’Embarcadère à Montceau-les-Mines s’ouvrirent mardi soir, les invités aux vœux des forces vives purent alors accéder à l’auditorium aux rythmes du djembe.

Ils étaient huit à donner la cadence. Le nom du groupe? « C’est un groupe sans nom » précisait Laurence. Et de reconnaître cependant Pierre Corbi, professeur de percussions au conservatoire à rayonnement communal.

Avec le djembe, la bonne cadence, c’est de mettre un pied devant l’autre, de suivre le mouvement.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *