•  

Vaccination – Dix centres et 587 vaccinées de plus 75 ans ce lundi

Information de la préfecture. COVID-19 : premier jour de vaccination en Saône-et-Loire.

Aujourd’hui, dix centres de vaccination ont ouvert dans le département dans les villes de Chalonsur-Saône, Mâcon, Louhans, Le Creusot, Montceau-les-Mines, Autun, Digoin, Tournus, Givry et Paray-le-Monial. Ils accueillent les personnes âgées de plus de 75 ans et celles atteintes de pathologies à haut risque (cancer, maladie rénale chronique sévère).
En Saône-et-Loire, cette première journée de vaccination s’est bien déroulée. Tous les centres de vaccination sont opérationnels et ont pu accueillir sans difficulté les personnes prioritaires dans une ambiance sereine. Seules les personnes ayant pris rendez-vous au préalable sur la plateforme Doctolib ou via la plateforme d’appels ont pu se faire vacciner.
Cet engouement pour la vaccination est signe d’espoir pour sortir progressivement de cette crise sanitaire.
Une dizaine d’agents des services de l’Etat et du conseil départemental et des secouristes de la Croix rouge répondent aux appels pour la prise de rendez-vous. La plateforme téléphonique a encore connu ce jour une très forte affluence, 3514 personnes ont pris rendez-vous dans l’un des dix centres de vaccination soit 11 190 depuis le 14 janvier 2021.
Depuis le début de la campagne de vaccination en Saône-et-Loire, on compte au total 5073 personnes vaccinées :
– 2002 résidents / patients dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD),
– 2239 soignants dans les centres hospitaliers du département et dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD),
– 245 sapeurs-pompiers dans les cabinets médicaux du département,
– 587 personnes âgées de plus de 75 ans et celles atteintes de pathologies à haut risque dans les dix centres de vaccination ouverts ce jour.
Le préfet de Saône-et-Loire remercie vivement les élus, les sapeurs-pompiers, les médecins, les infirmiers, les associations de sécurité civile et les agents des services de l’État et du Conseil départemental pour leur mobilisation. De la prise de rendez-vous à la première injection, c’est un défi collectif où chacun joue un rôle essentiel.
Les personnes vaccinées doivent continuer à appliquer les gestes barrières, au quotidien, pour protéger les autres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *