Vacances – La Saône-et-Loire sur le podium en juillet et août

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’AGENCE TOURISTIQUE DESTINATION SAÔNE & LOIRE ET POINT SUR LA SAISON ESTIVALE 2020.

C’est à l’occasion de l’Assemblée Générale de Destination Saône & Loire qu’Arnaud Durix, Président de l’Agence Touristique ainsi qu’Elisabeth Roblot, Vice-Présidente du Conseil Départemental en charge du Tourisme et de l’Attractivité du territoire, ont tenu une conférence de presse ce jeudi 24 septembre afin de faire le bilan des actions 2019 et donner les premières tendances de la saison estivale 2020. En effet, l’Assemblée Générale était initialement prévue en date du 26 mai mais a dû être reportée en raison du contexte sanitaire. Cette année, en plus-value, Josette Sicsic, journaliste spécialiste des comportements et des pratiques touristiques, est intervenue sur le thème « Où va le monde ? Où va le tourisme ? Où doit aller l’innovation touristique ? ».

Cette conférence pleine d’espoir a permis d’éclairer l’avenir du tourisme en abordant à la fois les grands indicateurs porteurs de futur, les changements de comportement des touristes et les filières porteuses pour la Saône-et-Loire à savoir le cyclotourisme, l’œnotourisme, la spiritualité, le bien-être ou encore le patrimoine.

Le secteur du tourisme ayant été mis à l’arrêt pendant le confinement, Arnaud Durix, Président de l’Agence Touristique, a fait le point sur la situation touristique du département pour les mois de juillet, août et septembre. A ses côtés, 5 acteurs touristiques ont également apporté leur témoignage : Annie Gille, Directrice du relai Gîtes de France en Saône-et-Loire, Philippe Marmin, Président de l’hôtellerie de plein air et propriétaire du camping 4* « Le Village des Meuniers », Jérôme Pouponnot, Président du Club Hôtelier Mâconnais, Romain Sun, Directeur de l’hôtel 4* Panorama 360° et Yannick Rebet, Gestionnaire du point de location « Les Vélos de Cluny ».

Il en ressort que les mois de juillet et d’août ont été très positifs, et globalement meilleurs qu’en 2019, même s’ils ne permettent pas à eux seuls de compenser le manque à gagner de la période d’avril à juin. Le mois de septembre s’annonce quant à lui plutôt bon également. La fréquentation française, en hausse pour 1/3 des prestataires touristiques de Saône-et-Loire, a permis de compenser en partie l’absence de certaines clientèles étrangères. Cependant, on note que les Belges, les Néerlandais, les Allemands et les Suisses ont été au rendez-vous sur le département.

Une tendance finalement positive qui est corroborée par l’observatoire de Bourgogne Franche-Comté Tourisme qui place la Saône-et-Loire et le Jura sur le podium des départements les plus plébiscités par les touristes cet été en Bourgogne Franche-Comté. Ces bons résultats ne sont pas le fruit du hasard. Ils émanent d’un plan de communication adapté pendant le confinement auquel sont venus s’ajouter les 310 000 € votés par le Département lors de son assemblée du 18 juin dans le cadre du soutien financier apporté au secteur touristique. La Saône-et-Loire a ainsi pu être visible en Suisse, à Paris, à Lyon, dans le Grand Est, dans les départements limitrophes à la Saône-et-Loire et dans le département lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *