Un nouveau Tekpaf – « Et si… » on passait à autre chose, différent, un peu; bon, toujours

Sortir un nouveau album est toujours un événement, surtout par les temps qui courent. Tekpaf ne court après le temps, il l’apprivoise, il s’en inspire, même si le groupe de musiciens a choisi d’attendre cette fin d’année pour présenter le dernier né qui s’intitule « Et si… ». Un album enregistré fin 2019 et, vous connaissez la suite avec la covid.

Un titre un peu réducteur mais qui en dit long sur l’engagement de Tekpaf qui, au-delà de la performance musicale, est un laboratoire d’idées jetées au vent et tourbillonne dans les têtes. « Et si… », en fin de compte, s’en refaire le monde, on s’employait à lui donner une nouvelle partition ancrée dans l’air du temps, « alors allons-y » lance goulument Quentin, le chanteur.

Voici 10 ans déjà que Tekpaf tourne dans toute la France, s’est fait connaître par son ska martelé à la rythmique montcellienne. Aujourd’hui, le groupe garde son identité mais prend un nouveau virage. « Nous avons intégré deux choristes, Léa et Zineb qui fait que nous travaillons davantage dans la diversité musicale avec des ambiances plus posées et mélodiques » explique Quentin.

Ils sont désormais huit dans le groupe et tout est fait maison, des paroles à la musique et toujours un interprète qui déploie sa voix comme un aigle ses ailes.

Ce 5e CD, compte 11 titres dont le single, « Tout oublier » où Quentin aborde tous les sujets sans en parler vraiment mais il en parle quand même au second degré et avec ironie. « Et si… » c’était une façon de voir sans regarder mais en ouvrant les yeux ! « Et si… ça marchait ?

On verra justement le 12 octobre prochain à Saint-Vallier, à la salle Devos où Tekpaf interprétera les 11 titres et plus si affinité avec même une première partie, Bisous Mamie, un Chalonnais capable de tout musicalement.

L’album n’est qu’un aboutissement pour Tekpaf dont l’ambition reste de se produire sur scène, sa raison d’être. Il s’est même « offert » les services d’un manager, Rémi Politi. A lui de dégotter des dates pour une tournée 2022 en France cet été. « On peut espérer une vingtaine de dates » dit-il avec un large sourire. C’est son job.

Le nouveau Tekpaf est arrivé en avance sur le beaujolais mais au goût nettement plus prononcé qui prend les tripes et se savoure sans modération.

Jean Bernard

Tekpaf en concert vendredi 12 novembre 2021 à la salle Devos à Saint-Vallier à partir de 20h et Bisous Mamie en première partie. 

Photos Lina-Jaade Soulard.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.