Tango Swing et Bretelles – Frédéric Bobin, l’amant des Gautherets

On se doutait bien que la venue de Frédéric Bobin à la salle Mandela au quartier des Gautherets à Saint-Vallier dans le cadre du festival TSB, ne laisserait personne indifférent.

L’enfant du pays _ d’accord, il est du Creusot _ a fait carton plein ce mardi soir. Creusot, Montceau-les-Mines, Saint-Vallier, quelle différence dans la musique quand elle rassemble et fait partager des émotions. On oublie les frontières et on ouvre la voix (voie) à cette seule et même identité harmonieuse si chère à nos politiques, le vivre ensemble.

Forcément, écouter Frédéric Bobin, se laisser guider par sa faconde chantante fait naître une liaison amoureuse. Frédéric Bobin, l’amant des Gautherets, c’est une façon de tomber amoureux des belles paroles, du mot juste là où il faut quand il faut.

Il raconte sa vie, en partie. Ce qui le touche, ce qui nous touche. S’inspire des plus grands de la chanson française comme d’autres s’identifient à des grands hommes. Un exemple, un modèle et un homme, un Creusotin intime avec son public.

Partager, c’est simple comme une chanson qui fait parcourir sur tout le corps un frisson de plaisir.

Avec Bobin, on se sent bien.

Jean Bernard

 

Le programme du TSB ces deux prochains jours

 

https://mon-site-internet.e-bourgogne.fr/documents/portal1002/links/20190711-0924–tsb-brochure-28p-07-19-web_compressed-_1_.pdf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *