Sanvignes – Une troisième ascension mythique en Bourgogne du sud : la Theurée

Mardi soir, alors que le ciel menaçait, le maire de Sanvignes, Jean-Claude Lagrange, le vice-P<pésident de la CUCM et président de l’office de tourisme communautaire Hervé Mazurek, Jean-Philippe Rebet, conseiller municipal et cheville ouvrière du projet, Ida Berger, conseillère départementale et Christian Lhote 1er adjoint, ont inauguré les 3 chemins de randonnées, les fameuses ballades vertes de Sanvignes.

Du coup, dans la symbolique propre aux hauts lieux Bourguignons, il faudra dorénavant compter avec l’ascension de la Theurée, la colline Sanvignarde. De l’avis de la vingtaine de présents, qui ont effectué la montée qui coupe bien le souffle, ce haut lieu philosophique va détrôner Solutré ou le Mont Beuvray, et quels paysages !

  • Un parcours Urbain : la Theurée, son panorama et son église 3,6km, mais bons jarret et souffle indispensable.

  • Un parcours dans l’histoire minière de Sanvignes : les découvertes et le terril de Morteru, 12,1 km, un enchantement. Difficulté moyenne

  • Un parcours campagnard de 14,6km tout en montées et descentes. Superbe. Difficile

Point de départ sur le parking de la piscine de Sanvignes. Tout est fait pour que le randonneur évolue en toute autonomie grâce au plan et à la signalétique.

Il a fallu du temps et un gros travail de l’équipe municipale et des bénévoles pour que tout soit prêt à temps. Le département est intervenu au niveau de la conception, de la cartographie, du jalonnement et de la communication au travers des supports départementaux. La CUCM a financé la totalité du jalonnement pour 6899,16€ttc, la ville ayant de son côté sécurisé la grimpette entre la rue de la Garenne et la rue Léon Blum pour 3087,42€ TTC.

Avis aux amateurs, c’est bientôt la totalité du Bassin minier qui va s’ouvrir à la promenade et la randonnée par la liaison avec Sanvignes.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.