Sanvignes – Sandra et Saïd, toute une vie à s’aimer

Il y a des jours où l’émotion est difficile à contenir, particulièrement le jour de son mariage. Sandra Ragueneau a fondu en larmes dès son arrivée devant la mairie puis devant Viviane Perrin, première adjointe au maire de la ville de Sanvignes.

L’émotion a donc été si forte ce samedi après-midi que le mariage a débuté avec vingt-cinq minutes de retard. C’était le jour où les aiguilles ont joué avec le temps puisque Clément Turpin, l’arbitre de la finale de la Ligue des champions a donné le coup d’envoi avec plus de trente minutes de retard également mais pour d’autres raisons que l’émotion.

L’important pour Sandra Ragueneau, vendeuse, née à Chalon-sur-Saône en 1979 et Saïd Bouchaala, mécanicien, né à Beaune en 1978, tous deux domiciliés à Sanvignes, étaient d’être au rendez-vous pour se dire « oui ». Ils sont désormais mari et femme avec pour unique but, s’aimer.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.