Sanvignes – J-C Lagrange : « On ne peut plus banaliser les poubelles qui brûlent »

Ils sont tous unanimes, dans la nuit de jeudi à vendredi, la commune de Sanvignes a évité le pire. Cette nuit-là, des containers ont brûlé au pied de la résidence  Louis Veillaud, occupée par des personnes âgées.

Plus de peur que de mal mais quand on sait que derrière la porte en fer, se trouve la chaudière à gaz _ certes elle ne fonctionne pas, le chauffage des appartements a été coupé _  que les flammes ont détruit le circuit électrique, alors on peut aisément imaginer la catastrophe dans d’autres circonstances.

Un moindre mal quand on sait également que les pompiers étaient déjà en action sur le terrain de boules un peu plus bas pour éteindre un premier feu de container. Quand l’alerte a été donné pour la résidence Louis Veillaud, « ils étaient pratiquement sur place » précise le maire de Sanvignes, même s’il a fallu appeler du renfort.

Jean-Claude Lagrange est un maire qui ne veut pas en rester là, se dire, encore un feu de poubelle. « Cette fois-ci, on ne peut pas banaliser les poubelles qui brûlent ». Il a porté plainte au commissariat et « j’ai appelé le préfet »  dit-il. « Un jour, ça va mal finir ».

En novembre dernier, des containers de la résidence avaient déjà été incendiés, « mais ils avaient été déplacés au milieu de la route », rappelle Jean-Claude Lagrange qui va réitérer sa demande auprès de la communauté urbaine pour les enterrer.

Les feux de poubelles sont une véritable plaie qui n’est sans doute pas prête à se refermer. « Les beaux jours reviennent et les vacances sont bientôt là » répètent les habitants du Bassin minier.

Jean Bernard

4 commentaires

  1. il n’y a pas que les feux de containers qui ne sont pas a banaliser, il y a aussi les problèmes de voisinages qui vous sont signalés et qui perdurent.
    Là aussi, un jour ça va mal finir.

  2. Et les parents des abrutis qui ont allumés les feux….ils font quoi ?…………Il serait temps que des sanctions efficaces soient prises à l’encontre de ces énergumènes et de leurs parents : par exemple la suppression des allocations familiales et des condamnations à de la prison ferme et le paiement par les responsables des dégâts causés………………..Quand il y aura des victimes, il sera trop tard !!!

  3. Toujours l’indicateur des gautherets dans l’affaire…

  4. Monsieur le maire quel bonne idée d avoir coupée l éclairage la nuit sur la commune de sanvignes…… maintenant on voit le résultat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *