Sanvignes – Ils sont partis et ont même laissé de l’argent au club

Le 18 août dernier, le stade municipal Saint Amédée à Sanvignes, du moins le terrain d’entraînement, devenait impraticable. Une vingtaine de familles de gens du voyages, avec camionnettes, voitures et caravanes en prirent possession sans demander l’avis de personne. « Je n’ai jamais vu ça en 27 ans » déclarait alors le maire, Jean-Claude Lagrange.

Une situation forcément gênante surtout pour le club de football qui a dû trouver d’autres lieux pour s’entraîner.

« Nous sommes là pour une semaine, Sanvignes est une étape » disait le chef, le jour de son arrivée. Il a tenu parole, aujourd’hui, jeudi 25 août,  le stade Saint Amédée est vide et propre. « Ils ont tout nettoyé avant de partir » tient à préciser Jean-Claude Lagrange. Mieux, en dédommagement, en quelque sorte, « ils ont laissé une enveloppe avec 250 € pour le club » poursuit le maire.

Les activités au stade vont pourvoir reprendre.

J.B.

 

5 commentaires :

  1. Ça reste des jours de camping pas cher ! 250€ pour n’avoir pas respecté la loi c’est un bon plan ! Ils étaient combien de personnes, de véhicules à stationner, utiliser l’eau et l’électricité qu’on réalise le coût par personne ? De toute façon qu’elle service de l’état a fait son travail pour aller les déloger ? Aucun ! Pourquoi se priver ! Une médaille ils ont nettoyé, c’est du squatte illégal mais si les poubelles sont enlevées alors là…. c’est épuisant de voir des élus et notre justice êtres si faibles avec certains. Informations, hier soir au quartier du Plessis c’était rodéo, il faut pas hésiter à participer !

  2. Moi aussi je suis d’accord.
    Bientôt nous devrons faire justice nous même.

  3. Ne pas faire d amalgame
    Ne pas tout confondre
    Entre les rodéos du plessis et les gens du voyage

  4. les 250€ ne correspondent meme pas a une taxe de sejur vu le nombre de personnes
    et l eau et l electricite qui paye????
    les particuliers doivent delester les reseaux electriques et eux s en donnent a coeur joie aux frais du contribuable!!!!!!
    Bravo la france

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.