Sanvignes – Commune et communauté urbaine, main dans la main

Une visite riche d’enseignements que celle de David Marti, président de la communauté urbaine Creusot Montceau ce jeudi à Sanvignes où l’attendait le maire, Jean-Claude Lagrange qui a pu lui expliquer le projet concernant la rénovation et la réhabilitation du Liberty.

Rue Voltaire, réfection des trottoirs

La communauté urbaine va procéder à des travaux de réfection des trottoirs entre la rue Carnot et l’impasse du Vernat. Les travaux vont porter sur la remise en état des bordures des trottoirs et sur la pose d’un enduit gravillonné.

Le montant de ce chantier, réalisé en interne par les agents de communauté urbaine, s’élève à 13 200 €.

Allée Beau Site, allée du Centre, allée du Nord, rue du Collège et rue de Bellevue, renouvellement du réseau d’eau potable

La communauté urbaine procède à des travaux de renouvellement du réseau d’eau potable et de reprise et de renouvellement de branchements encore au plomb, allée Beau Site, allée du Centre, allée du Nord, rue du Collège et rue de Bellevue. Des travaux de réfection de la voirie sont prévus en fin d’année. Le coût total de ce chantier est estimé à 410 000 € TTC.

Projet communal : Liberty, création d’un tiers-lieu

La commune de Sanvignes porte un projet de réhabilitation et la requalification du Liberty en un tiers-lieu. La municipalité va investir près d’1 million d’€ sur trois ans, de 2021 à 2023.

Le Liberty est un ancien hôtel restaurant localisé dans le centre-bourg de Sanvignes. L’activité commerciale est arrêtée depuis plus d’une dizaine d’année. Le bâtiment est resté vacant et s’est quelque peu dégradé. En lien avec l’Etablissement Public Foncier, la municipalité a décidé d’acquérir le bâtiment pour un montant de 100 000 €.

Le projet suit plusieurs objectifs:

-faire du Liberty un marqueur fort du bourg de Sanvignes,

-créer un lieu de rencontre destiné à tous les publics, de tous âges, personnes isolées pour tisser un lien de solidarité intergénérationnelle,

-avoir un commerce de proximité basé sur la filière courte du producteur au consommateur,

-réhabiliter le bâtiment en garantissant un caractère exemplaire en matière d’économie d’énergie, de préservation de l’environnement et de sécurité des usagers,

-s’inscrire dans les projets innovants d’économie sociale et solidaire du territoire de la communauté urbaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.