Saint-Vallier – Un conseil municipal, un premier bilan financier

Une absence de marque au dernier conseil municipal de l’année à Saint-Vallier, celle de Christophe Dumont, adjoint à l’éducation et à la culture. « Il nous rejoindra plus tard, Christophe assiste à une réunion parents-professeurs » explique le maire, Alain Philibert.

A 21h20 (ouverture de séance à 19h), fin du conseil et pas la moindre silhouette de Christophe Dumont. Ou le conseil s’est achevé trop rapidement, ou la réunion de l’adjoint s’est éternisée.

Alors, dernier conseil municipal de l’année mais pas du mandat. Il reste encore à débattre du DOB (débat d’orientation budgétaire) et peut-être le vote du budget 2020.

Du budget, il en fut question puisque la ville de Saint-Vallier a reçu la visite  de son cabinet comptable le 19 novembre dernier et il en ressort, aux dires de Richard Taiclet, l’adjoint aux finances, pour faire simple : tout roule avec notamment une maîtrise continue des charges de personnel  _  elles représentent tout de même 72% du budget _ et des dépenses de fonctionnement.

Au niveau de l’épargne, Saint-Vallier se situe juste derrière Paray-le-Monial avec 2361 € par habitant et un endettement le plus faible, pour des villes de 5 000 à 15 000 habitants avec 349 €, toujours par habitant. « Notre situation financière devient l’une des plus solides du territoire » souligne avec satisfaction Richard Taiclet.

27 M € investis à Saint-Vallier en six ans

« Et vous avez vu, il y a des travaux partout à Saint-Vallier » fait remarquer Alain Philibert. L’installation de la fibre se poursuit, « les Gautherets et les Bois Perrauds sont pratiquement fibrés, nous serons la première ville à l’être » (un financement du Département), c’est l’aménagement du centre-ville et la construction du pôle d’appui de la communauté urbaine à côté des services techniques (financement CUCM) et aussi, les début des travaux de la résidence Age et vie (financement privé) ».

Le moment de glisser à trois mois des élection municipales, « en six ans, la ville a investi pour environ 10 M €, sans oublier ses partenaires, la SEMDOCA (15 M€) pour la maison de santé et la résidence l’Envol et Age et Vie pour 2 M €. Ce sont donc 27 M € qui ont été investis à Saint-Vallier » se réjouit le maire.

Autres bonnes nouvelles économiques, un magasin de sport a ouvert et Novium (mecateamcluster) va agrandir ses locaux. Et cerise sur le gâteau, jugée comme une très bonne nouvelle par Alain Philibert, Catherine Matrat (adjointe aux sports) a reçu la médaille de bronze de jeunesse et sport. Effectivement le sport est une parcelle de l’économie.

On n’oublie pas également la traditionnelle prise de bec entre le maire et Martine Durix (opposition sans étiquette) pour un appel d’offres à propos du gîte (où sont hébergés parfois les artistes), ou encore les questions et réflexions de Martine Durix et Thierry Mallot (opposition PS) que personne ne comprend dans la majorité. Pas seulement.

De rappeler encore l’interrogation de Thierry Mallot sur sa commission santé avortée le 3 octobre dernier, sachant que Pierre Pribile, directeur de l’ARS (agence régional de santé) a signé le contrat local de santé avec la communauté urbaine et la Région et que « sans doute, dans cette optique-là, la commission santé aurait eu toute son utilité ».

« Je ne regrette jamais une décision prise par le conseil municipal par 22 voix contre 6 » lui signifie Alain Philibert. « Notre confiance nous la mettons dans le CODEF ».

Sans quoi, sur les tarifs communaux, exemple les concessions au cimetière, les équipements municipaux (location de salles notamment) et la restauration à la résidence des Tilleuls, sera appliqué dès 2020, une hausse de 2.10 % selon l’indice des prix à la consommation 2018.

Jean Bernard

18 commentaires

  1. Justement un peux trop de travaux à saint vallier !

  2. Félicitons nous d’avoir une jeune athlète très prometteuse qui a reçu la médaille de bronze de jeunesse et sport, avant peut être une médaille d’or aux prochains JO !

  3. C’est certainement un parent de droite qui a retenu dumont

  4. M. Le maire fait de la propagande de son bilan. Est-ce permis depuis septembre 2019 ?
    Ah, c’est vrai ,il n’est pas candidat à sa réélection

  5. Je trouve très bien que les finances de saint vallier ce porte bien j aimerai quand même savoir ci quelqu’un a la mairie ce préoccupe du bois Perrault et du pont nous n avons vu personne et aucun travaux a l horizon mis a part la fibre qui nous réjouis il me semble pourtant que certain élue habite le bois Perrault mais il sont au abonné absent par contre au moment de faire campagne la il vont vous connaitre a ceux qui ce reconaitron mediter

    • Ah mais la fibre n’y est pas encore !! Au mini 6 mois le temps de réponse des fournisseurs d’accès…

    • Évidemment que la majorité municipale s’en fout des Bois Perrault, comme de tous les quartiers hors du bourg et de la place de la mairie…
      Moi je vois surtout un maire et un premier adjoint se gargariser de travaux qui ne sont pas de leur fait (fibre, voirie, résidence sénior); se cachant dernière leur « choix politique courageux » pour expliquer une gestion du personnel digne des plus grands groupes capitalistes; et ayant joué les fourmis pendant 6ans (25% de taux d’épargne! sérieusement?!!!) tuant à petit feu les associations et le tissu économique en refusant d’investir et de rénover sous prétexte qu’il n’y plus d’argent (2M d’épargne…)…

  6. A Louis,

    « L éternel diseur de rien »,sachez qu’une ville, pour offrir de nouveaux services à la population, améliorer son cadre de vie, doit passer obligatoirement par des travaux. Plus il y a de services, plus la ville est attractive. Elle intéressera et attirera de nouveaux investisseurs, ce qui est le cas actuellement.

    St Vallier ne doit pas devenir une ville « dortoir » sans commerce, sans professionnel de santé.etc.

  7. Le maire est tenu d informer son Conseil municipal et sa population, surtout ne confondez pas propagande et information.

    Ce bon bilan et cette bonne gestion vous dérangent peut-être. Soyez bon joueur, Il faut le reconnaître et l admettre.

    • Ah mais je ne joue pas !! C’est trop sérieux !

    • Présenter un bilan, aussi bon soit-il, est très différent de s’en gargariser… Et ça ressemblait plutot à ça hier soir vu les insistances sur les « quand même » « ce n’est pas rien » et les remarques comme « on nous reproche de ».
      L’information se doit d’être neutre en période électorale encore plus que d’habitude. Mais ça doit être mission impossible pour ces biens pensants gonflés d’égo…

  8. Lili,
    Sachez qu une médaille de Jeunesse et Sports n est pas décernée uniquement à des sportifs mais aussi à des bénévoles méritants pour leur investissement associatif. Une médaille se mérite.

    Avant de juger, renseignez-vous. Nous n avons que faire de vos commentaires ironiques et mesquins.

  9. Bonjour
    Et les travaux du stade de football, grosse communication en mai avec arrété municipal interdisant l’accès aux deux terrains depuis début juin et strictement rien n’a été fait.
    Où est passé l’argent? Une honte de voir un stade laissé à l abandon.
    Aucuns entretiens inter saison n’ont été fait depuis 4 ans, résultat les terrains sont pratiquements inutilisables contrairement aux infrastructures des communes voisines.
    Allez voir ce stade et vous verrez, je répète: Honteux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *