•  

Saint-Vallier – Un compte rendu du conseil municipal brut de décoffrage

Le 24 novembre dernier, Christophe Dumont, premier adjoint, a suppléé le maire, Alain Philibert hospitalisé, pour présider le conseil municipal. Cette séance était susceptible de se tenir à huis-clos, sans le public qui de toute manière ne pouvait pas se déplacer à cause du confinement et, sans la presse.

Effectivement, la majorité a voté le huis-clos, Le presse a quitté les lieux, les six élus de l’opposition également qui ne comprenaient pas la raison de ce huis-clos.

L’ordre du jour était copieux ce 24 novembre comme souvent à Saint-Vallier. Mais ans être présent, L’informateur de Bourgogne ne pouvait rendre compte. Au mieux, avons nous eu la synthèse des dossiers à adopter.

Concernant l’Auberge de la Saule, nous avons pu nous appuyer sur les propos recueillis par téléphone du propriétaire, Yunus Atak.

Nous avons donc reçu de la mairie de Saint-Vallier, le compte rendu de cette séance. Et là, surprise, il n’est fait aucune mention des prises de paroles avant le vote de Loïc Mentré et Denis Beaudot. D’où l’utilité de la presse au conseil municipal.

Alors que s’est-il dit ensuite ? Des élus de la majorité ont-ils pris la parole, ont-ils débattu d’un sujet en particulier ? Mystère.

Etrange conception de la démocratie et de la liberté de la presse alors que la gauche, entre autres, est vent debout contre la loi sécurité globale.

Comme faisait remarquer Robert Wattebled, secrétaire général de la section locale de la CGT du bassin minier lundi soir, « personne n’est parfait ».

Jean Bernard

Voici le compte rendu du conseil municipal de Saint-Vallier

Compte rendu conseil municipal du 24 novembre 2020

12 commentaires

  1. Vous dites :
    – il n’est fait aucune mention des prises de paroles avant le vote de Loïc Mentré et Denis Beaudot ?

    peut être parce que ça n’avait aucun intérêt.

  2. A quoi d’autre pouvait on s’attendre de la part d’une majorité nostalgique du régime de l’URSS, agir dans le secret afin de tenter de cacher des malversations ou manœuvres douteuses?
    Ce huis clôt ne pouvait que provoquer la méfiance…

  3. Ils ont raison
    La presse n’a rien à faire là car ces réunions ne doivent pas être des tribunes et des micros meetings

  4. Mon cher Jean Bernard, si les communistes et sa CGT, LFI et consorts arrivaient au pouvoir, cet article, c’est eux qui l’auraient rédige à votre place ! Bravo pour votre indépendance.

  5. Aux dernières nouvelles le dernier conseil municipal de St-vallier a été annulé car il faut les deux parties majorité est l’opposition donc un conseil considéré comme nul .

    Donc ce compte rendu ne vaut rien .

  6. Si vous dites la majorité nostalgique de l’URRS , il fallait voter pour le bon quand c’était le bon moment.

    On va toujours se les coltinés jusqu’and 2026 car il y a des gens …… qui ont cru encore a lui et ne voulait pas libéré St Vallier et crée des emploies et ramené des entreprises par ici car Konecranes va fermé , Eolane a montceau c’est la mort assuré et les autres choses sont catastrophiques

    Ahhh si ils sont des sous pour faire des belle activités pour les personnes agée et même construction une crèche a la résidence des tilleuls qui a couté je ne sais pas combien d’argent , alors vous comprenez.

    Ils peuvent pas mettre tous cette argent dans ces projet encore pour les mêmes et ne pas décorer par exemple pour Noël. A part le rond point de Galuzot, et a part ces 2 trois trucs sur les lampadaires

  7. En même temps c’est pas simple quand on recherche un chargé de communication 😋

  8. Deux documents relatent un conseil municipal:
    1/Le compte rendu, rapport succint limité aux points de l’ordre du jour avec le résultat du vote.
    2/Le procès-verbal qui fait apparaitre le détail des points avec les prises de parole.
    Il suffit simplement que ce second document soit rendu public pour que la population ait connaissance de la teneur du conseil municipal du 24 Novembre.

  9. Merci pour se renseignement c’est ce que j’attend de l’opposition surtout quand on ne connait pas tous les méandres de la fonction publique.

  10. Rien de bien nouveau, comme tout les autres, ce compte rendu ne retranscrit pas les débats. Pour en savoir plus, il faut venir assister au conseil … quand on peut …
    Comme l’ ont souligné quelques personnes, la population a voté. On a les élus qu’ on mérite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *