Saint-Vallier – Opération « chèques cadeaux », seulement 17 commerçants sur 60 adhèrent

« Vous ne faites rien, ils ne sont pas contents, vous organisez une animation, ils ne participent pas ». La réflexion de Karine Truchet, présidente de l’association des commerçants à Saint-Vallier, résume parfaitement la situation alors que 40 000 € vont être injectés dans l’économie locale grâce à l’opération « chèques cadeaux ».

Ce sujet a été abordé au dernier conseil municipal, mercredi soir. « Dans le contexte sanitaire et économique actuel, l’engagement d’actions ou d’animations collectives locales est indispensable pour défendre et soutenir les commerces locaux. Dans cet objectif, il est donc décidé de mettre en oeuvre une action type « chèques cadeaux » souligne Christophe Dumont, premier adjoint en charge des finances.

Des communes comme Blanzy ou Génelard ont eu recours à ce coup de pouce financier et a mobilisé la grande majorité des commerçants. Pas à Saint-Vallier. Etrange ?

Le principe est simple, le consommateur, de Saint-Vallier ou d’ailleurs achète un carnet de 40 € au prix de 30 € et le dépense dans les commerces valloiriens qui participent à l’opération qui étonnamment ne sont que 17 sur 60. « Pourquoi les autres n’adhèrent pas ? » interroge Rafael Freniche. Alain Philibert, le maire et Christophe Dumont des finances partagent la même opinion.

« La mairie a contacté tous les commerçants et artisans, nous-mêmes les avons relancés et à part les 17, aucun n’a répondu » se désole Karine Truchet. « Cette opération chèques cadeaux est pourtant un beau geste de la municipalité ».

En effet, la commune attribue 10 € par carnet commercialisé dans la limite de 1000 carnets soit une subvention de 10 000 € financée à 50% par la CUCM.

Finalement, ce sont 17 commerces principalement du centre-bourg de Saint-Vallier qui vont « récolter » les fruits de l’opération. C’est cadeau !

La difficulté à fédérer l’ensemble des commerçants et artisans de Saint-Vallier ne date pas d’aujourd’hui. Triste constat quand même. Déjà en mars 2018, à la naissance de l’association des commerçants, le sujet était déjà d’actualité : La nouvelle ACASV est désormais en place avec la bénédiction du maire. Reste plus qu’à réaliser l’union parfaite et donner un nouvel élan au commerce valloirien ».

Le nouvel élan tarde à venir.

Jean Bernard

Mise en vente des chèques cadeaux

Elle aura lieu le dimanche 11 juillet 2021 de 9h à 17h à la salle René Rousseau et à Mandela aux Gautherets.

 

5 commentaires

  1. Si on compte bien la mairie met 5000 euros et appelle cela une relance économique!
    5000 c’est peu ou prou un peu moins que 6 mois d’indemnités de remplacement du Maire. Heureusement qu’il n’y a pas 17 premiers adjoints😉

  2. Eh oui… Peut être aussi de la lassitude du coté des commerçants…

  3. 28,33 % des commerçants adhèrent à cette démarche.
    c’est quand même pas terrible.
    il faut revoir la copie

  4. Certains commerçants se plaignent souvent.
    Je constate qu’ ils doivent bien gagner leur vie, très peu jouent le jeu.
    Peu être que les aides du gouvernement leurs suffisent.
    Il y a quelques décennies les comportements étaient différents. C’était de véritables commerçants
    On est vraiment tiré vers le bas dans tous les domaines.
    J’espère que les soldes marcheront bien pour vous.
    Bonne soirée à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *