Saint-Vallier – La classe de l’école des Goujons est sauvée

C’est la très bonne nouvelle de ce vendredi 1er juillet 2022, le maire de Saint-Vallier est venu annoncer aux parents d’élèves, les enseignants et les élèves de l’école des Goujons, que la classe est finalement sauvée.

« La 6eme classe est maintenue ! Nous avons demandé à Alain Philibert si ce n’était pas trop dur de nous défendre et il a dit que la décision avait été déjà prise » avant même la réunion du conseil département de l’Education nationale (CDEN) qui se tenait aujourd’hui, explique une maman.

C’est grâce à la mobilisation des parents d’élèves, exemplaire, il faut le souligner, des élus locaux et probablement du député Louis Margueritte qui a su frapper aux bonnes portes, que l’école des Goujons conserve sa classe maternelle.

Dans la cour de l’école, à l’annonce de la bonne nouvelle, même les enfants ont fait la fête. Un grand jour à savourer sans modération pour saluer une victoire contre l’irraisonnable.

Jean Bernard

 

13 commentaires :

  1. Bravo à tout ceux qui sont allés sur le terrain pour défendre cette école
    Parents d’élèves, associations, simples citoyens vous avez fait bouger les élus et les élus ont du à leurs tours se bouger

    • Parents d'élèves des Goujons

      Je peux vous dire que nous avons mené notre combat nous n’avons rien lâché et ne lâcheront rien ….. Nous pourrons maintenant nous reposer et dormir correctement sachant qu’il n’y a pas de fermeture….
      Merci a tous les parents qui se sont battus avec nous merci aux élus même si parfois nous avons du nous batailler nous avons gagné une bataille mais plein d’autre sont à venir … Merci a Mr le député Mr le sous préfet Mr le préfet et sans oublier tous les syndicats…. Encore un énorme merci pour tous..
      Notre combat n’es pas terminé il es juste en Sommeil….
      Encore bravo

  2. Et bien et bien où sont les détracteurs qui ameutent que les élus de St Vallier ne font jamais rien ???? Allô !!! Les choses bénéfiques personnes ne vantent le travail fait….et oui !!! Bravo aux élu(e)s et à Mr le Maire qui se sont battuent aux côtés des parents d’élèves, ainsi que la directriceet le personnel.
    Et un réni pour les aigreurs si la pastille passe pas…

    • Vous avez bien Lu l’article ?
      Lors de l’arrivée de Mr Philibert la décision était déjà prise.
      Ce qui veut dire que l’intervention de Mr Marguerite à été décisive en amont.
      Pour les élus valloiriens ils ont rattrapé une erreur commise en 2021. En l’absence de Mr le maire. Certes.
      En tout cas bravo aux parents pour leur mobilisation.

      • Facile de jouer le sauveur alors que c’est sa famille politique qui est à la baguette du démantèlement du service publique sur nos territoires.

        • Si un député ne fait rien , on le critique voire pire on l’insulte; si il y a un résultat , il n’y est pour rien , c’est normal .Pauvre opposant avec la critique perpétuelle.

  3. Merci Mr Marguerite😁

  4. J’oubliais et surtout les parents

  5. Bravo à toutes les mobilisations

  6. Rémi vaillot, les élus n ont pas besoin de vis remarques pour se bouger…retournez donc planter vos salades, c est votre domaine, et laissez les autres faire leur travail…quelle mauvaise foi , c est hallucinant ! Vous êtes là depuis 1 an , avez démissionné au bout de 6 mois …. dites vous que vous n êtes rien dans le paysage valloiriens, et gardez votre rancoeur pour vous…heureusement que des élus ne démissionnent pas au moindre problème, comme vous l avez fait. Et ça donne des conseils par commentaires (…)

    • Cher Moustique
      Je ne suis pas responsable des versions de moi qui existent dans votre esprit
      Peut-être que vous comprendrez ( ce n’est pas certain)

  7. Stanislas Borovitcz

    Moustique,
    Rémy Vaillot à au moins le courage de mettre son nom……
    Lui !
    😑😑😑

  8. Le résultat applaudissons.
    Cependant le combat analysons
    Et réfléchissons….
    Une municipalité qui dit oui au lieu de dire non.
    Une municipalité qui donne d’un combat l’illusion.
    Un député qui immédiatement vient assoir sa réputation
    Et qui de l’éducation nationale obtient l’acceptation…
    Applaudissons…
    Mais surtout réfléchissons
    Qu’ainsi nous sommes pris pour des pions…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.