Saint-Vallier – La balade des voitures anciennes et des gens heureux

« Combien déjà ? » Il ne sait plus. Puis il tombe sur la première affiche, elle date de 2012. Michel Lacroix ne voit pas le temps passer. « Cette année, ce sera donc la 8e édition de la balade des voitures anciennes » lâche-t-il après un savant calcul de tête. Pas étonnant que la moustache blanchisse davantage après un tel effort mental.

Il en rigole. Michel Lacroix avant d’être le parton du restaurant des Chavannes à Saint-Vallier, est avant tout un homme entier. Il ne se fait plus de cheveux gris, ils sont blancs. Dans son établissement, pas de mélancolie et encore moins d’idée noire, alors dès qu’il le peut _ et il peut souvent _, la tendance est à la détente, la bonne humeur avec en paquet cadeau, la convivialité. Ce condiment qui relève le goût du bonheur et fait rire même les oiseaux.

Partant du principe que l’amitié est une vertu essentielle à la vie de tous les jours, Michel Lacroix organise également depuis 2012 sa balade des voitures anciennes. Cette année, elle aura lieu le dimanche 8 septembre.

Tout ce qui roule, qui été mis en service dans les années 60 à 90, même les mobylettes, est susceptible de participer. « Si Jules César vient avec son char, c’est bon aussi » plaisante le Gaulois de restaurateur à qui il ne manque que le casque et les ailes pour défier l’empereur. Une petite gourde de potion magique ne serait pas de trop. 

Le départ est prévu à partir de 8h/8h30 du restaurant des Chavannes, le temps de prendre une petite collation et lutter ainsi contre un réveil trop précipité, puis direction la campagne en passant par Pouilloux, Joncy… ‘Le parcours se fait au road book, j’ai tout prévu » souligne Michel Lacroix. Comme dédier l’édition 2019 à son ami Jean-Paul (Clément), un collègue qui venait à chaque fois en side-car. Il est décédé en début d’année. L’amitié ne meurt jamais.

Forcément, se promener à bord d’anciennes gloires de l’automobile, creuse l’appétit. Pour 20€ par personne (+ 5€ la plaque souvenir), le repas en salle des fêtes du Puley, redonnera du lustre aux pilotes et accompagnateurs.

Et dans l’après-midi, petite virée à Saint-Bonnet-de-Joux pour une visite maritime chez l’ami Maurice Chevrolet, le « conte » de Richelieu, lui qui a réalisé la maquette du célèbre navire et construit le même actuellement en bien plus grand. A voir. Une visite qui met l’eau à la bouche.

Jean Bernard

Si vous voulez participer à la balade avec votre ancienne automobile, appelez le 06 82 29 91 81

 

Rencontre – Maurice Chevrolet, le « conte » de Richelieu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.