Saint-Vallier – Ecole Jules Ferry, une action purement symbolique

Les combats ne se gagnent pas nécessairement sur le terrain. Souvent, c’est loin du tintamarre médiatique que se règlent les conflits. Des fois, mais pas toujours.

A Saint-Vallier, l’annonce de la suppression de classes  à Casanova aux Gautherets et à Jules Ferry aux Goujons a certes fait réagir les élus et les parents d’élèves sans que les rassemblements ne prennent l’allure d’une manifestation d’envergure avec prises de paroles. D’un côté comme de l’autre, tous sont opposés à la décision du DASEN (directeur académique des services de l’Education Nationale).

Après mardi devant l’école Casanova, le maire, des adjoints, des conseillers municipaux et même des représentants du parti communiste ainsi que des parents d’élèves, ont montré leur désapprobation devant l’entrée de l’école Jules Ferry ce jeudi à la sortie des classes. Une action symbolique alors que le Comité Départemental de l’Education Nationale (CDEN) doit précisément se réunir ce vendredi pour logiquement entériner ou pas les annonces du DASEN.

« Il est rare que les décisions soient prises ce jour-là puisque bon nombre de participants boycottent la réunion du comité » fait savoir Alain Philibert, le maire de Saint-Vallier.

Le maire a par ailleurs indiqué qu’il avait reçu une réponse à son courrier adressé à Fabien Ben. Le DASEN lui a répondu qu’il « ne bougeait pas ».

De son côté, le parti communiste français qui pensait prendre la parole, a finalement distribué un communiqué à la presse signé Christian Tramoy. Outre apporter leur soutien à la lutte des enseignants et des parents d’élèves, les communistes rappellent leurs propositions, à savoir :

_ allongement du temps scolaire : plus de temps en classe (27 h/semaine en primaire)

_ pas plus de 15 élèves en maternelles, 20 en primaires

_ recrutements et formation d’enseignants, d’assistants d’éducation et de personnel de santé

Néanmoins, même si deux suppressions de postes sont annoncées, une bonne nouvelle vient apporter un peu de baume au coeur puisqu’il est prévu un emploi supplémentaire à l’école élémentaire Marie Curie aux Gautherets.

Jean Bernard

Un commentaire :

  1. Le maire a par ailleurs indiqué qu’il avait reçu une réponse à son courrier adressé à Fabien Ben. Le DASEN lui a répondu qu’il « ne bougeait pas ».

    Monsieur BEN a bien raison de ne pas bouger, puisqu’à Saint Vallier, lorsqu’on est contre on vote pour.🤣🤣🤣🤣🤣🤣
    Il a juste à attendre un peu car il sait que ça va se calmer tout seul.
    Surtout après la déclaration du 1er adjoint :
    Christophe Dumont, premier adjoint et maire par intérim. « Il n’y aura aucun changement et aucune incidence » dit-il. ( voir l’aticle de l’informateur du 1/02/2022)
    Chapeau bas, Monsieur le 1er adjoint, c’est ce qu’on appelle maîtriser le sujet et avoir une vision très objective échappant à toute coercition..
    😂😂😂😂😂😂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.