Saint-Vallier – Denis Beaudot : « J’ai honte pour ma ville »

L’intervention musclée de la majorité municipale de Saint-Vallier et de son maire, Alain Philibert, suscite de nombreuses réactions. L’une d’elles émane de son opposant au conseil municipal, Denis Beaudot (LR), qui, quand il pris connaissance de la teneur du texte, déclare: « J’ai honte pour ma ville. Mais comment un maire à qui on propose de dialoguer avec les gilets jaunes, de surcroît communiste, refuse de prendre part à une réunion avec eux. Je ne comprends pas ».

Le conseiller municipal de l’opposition est très remonté contre le maire et l’exécutif. « Ils se disent de gauche, soutiennent même Jean-Luc Mélenchon qui lui-même soutien le mouvement populaire » rappelle-t-il.

Sans doute « le maire veut-il ménager la chèvre et le chou et ne pas faire de peine à la CGT. Mais se souvient-il que la CGT est venu manifester sur le parvis de l’hôtel de ville. Faut-il encore rappeler que monsieur Philibert, en 2009, je crois, n’a pas soutenu le projet de l’hôpital communautaire. Ne jamais prendre position, ne jamais se mouiller, voilà la façon de faire du maire de Saint-Vallier. En réalité, avec sa posture, Alain Philibert fait de la vraie politique politicienne ».

Recueilli par J.B.

2 commentaires

  1. Il n’y a vraiment pas de quoi avoir honte, cher Monsieur. Il arrive parfois qu’on soit à côté de la plaque sans s’en rendre compte, ça arrive à tout le monde et surtout à ceux qui ont des intérêts politiques très différents de ceux de Monsieur Philibert.
    Monsieur Philibert a tout simplement refusé cette réunion avec les GJ parce que ceux-ci refusent une « récupération » politique (qui existe de toute façon et peut-être même de la façon la pire qui soit). Il a donc gardé une ligne de conduite cohérente, on ne peut pas l’en blâmer, mais peut-être n’êtes vous pas choqué par d’autres récupérations politiques parce qu’elles vous arrangent ?

  2. Tout à fait d’accord avec Denis Beaudot !
    Je rappelle qu’un maire a pour mission d’être au service de TOUT les citoyens !
    Notre gouvernement ouvre un débat national! Je suis abasourdi quand à la réaction de Mr Philibert qui ne porte que SA voix ainsi que sa majorité ! Mais il est vrai qu’on a l’habitude à St Vallier de ce régime anti démocratique qui balaie d’un revers de main ce qui ne lui convient pas.
    Quand à ses revendications, je suis surpris ! La commune ne semble pas vraiment souffrir de la baisse des dotations au regard des derniers investissements (salle des mariages, fresque etc)
    Et l’hôpital? j’aurais apprécié qu’il ait le verbe aussi passionné que celui qu’il a utilisé à attaqué sa confrère !
    Dans bcp de communes en France, les débats s’organisent en toute simplicité dans le respect de la parole ! Les Maires, qui s’y opposent, appauvrissent les débats et nous tirent vers le bas ! En revanche, d’autres maires soumettent leurs difficultés à les animer et c’est tout à fait légitime car ce n’est pas simple de rester dans la neutralité. À la fois, nos élus sont aussi rémunérés pour cela !
    Donc honte à St vallier! Si Mr Bouteloup voyait ça !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *