Saint-Vallier – Le boeuf, un rendez-vous sans complaisance

La nouvelle formule du bœuf musical organisé par l’Abreuv’art des Galipotes a rapidement trouvé sa  vitesse de croisière. La croisière s’amuse et pas seulement, elle joue. Elle joue de la musique dans la grande salle de spectacle de l’ECLA à Saint-Vallier. Trop grande? Certainement pas. A chaque bœuf, depuis la rentrée, le public est toujours aussi nombreux et se délecte des musiques par d’immenses gorgées de notes. De la bière aussi? Si peu. Jamais plus d’un verre à la fois. Du punch, à peine un fond de verre car consommé toujours avec modération.

La modération sur scène, elle, est interdite. Salle de concert ouverte à tous, elle offre aux musiciens une belle occasion de se faire entendre, de mélanger les genres, d’associer les styles, un bœuf à l’état pur.

Ce vendredi soir, c’était le bœuf du carnaval, déjanté pour certains, plus sobre pour d’autres, fraternel pour tout le monde. On vient comme on aime et comme on aime beaucoup, on vient en nombre. Et pas besoin d’être poète ou philosophe car la mode en ce printemps qui arrive est propre à chacun. A chacun de se l’approprier à sa convenance, sans règles ni loi. Juste du plaisir, un détail qui pour les habitués du boeuf musical veut dire beaucoup.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *