Saint-Vallier – Une belle oeuvre collective

Ils ont relevé le défi. Chacun des membres du collectif JM a pu s’exprimer à l’occasion du gala annuel qui s’est tenu vendredi soir à l’ECLA à Saint-Vallier. Car réunir autant d’artistes d’horizons différents demande une cohésion de groupe et un effort individuel qui se traduisent sur scène de manière élégante et aux sonorités majestueuses.

Et sur scène, comme on dit « ils assurent ». Cela peut paraître désuet à écrire mais c’est encore plus beau à écouter. Bruno Grandi, le président du Collectif JM, est le diapason du dispositif, le maître qui écoute, ordonne, dirige et prend un énorme plaisir à voir se matérialiser les efforts consentis par chacun. Un plaisir partagé.

Pendant plus de trois heures, pause comprise, le Collectif a offert au public un répertoire éclectique, un voyage musicale riche en genre et en style, une très belle osmose entre musiciens jeunes et moins jeunes. La musique n’a pas d’âge juste la capacité à entraîner tout ce beau monde sur une même voie, celle du plaisir de jouer.

Le public a même eu le plaisir de revoir Gilles Galera, l’ex-programmateur des spectacles, s’éclater aux percussions. Certains aussi se firent la réflexion: « Depuis qu’il n’est plus là, je trouve qu’il y a moins de monde à l’ECLA ». Le passé est le passé. Le Collectif JM représente le présent et quel beau présent. Bruno Grandi, dans sa chemise aux notes africaines, a déjà de nouveaux projets à rugir de plaisir.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *