•  

Retour à l’école le 14 mai – La CGT veille au grain

COMMUNIQUÉ DE LA CGT EDUC’ACTION.

LETTRE OUVERTE À LA DIRECTION DÉPARTEMENTALE

DE L’ÉDUCATION NATIONALE

Des collègues enseignants ont attiré notre attention hier (lundi) sur le fait qu’ils ne disposaient pas de masques à leur arrivée dans leur école, pour la réunion de préparation de réouverture des écoles, pourtant obligatoire dans notre académie. Cette date du 11
mai était prévue depuis déjà 3 semaines, et dès le premier jour, les personnels sont confrontés à des dysfonctionnements auxquels ils doivent s’adapter, avec leur matériel personnel, comme ils l’ont toujours fait. Mais à présent, l’enjeu de santé publique est
grave et nous refusons que des collègues se laissent entraîner dans des arrangements avec la sécurité à cause de situations qui n’ont pas été gérées en amont.
Nous ne pouvons que nous interroger sur la façon dont vont se dérouler les prochaines semaines, en présence d’élèves, et sur la présence du matériel nécessaire pour respecter le protocole sanitaire. S’il est du ressort de la collectivité territoriale de fournir le matériel aux agents d’entretien et ATSEM, il est de la responsabilité de notre employeur, l’Éducation nationale, de fournir masques, gel et gants aux enseignants, personnels administratifs et AESH.
A l’heure où des cas suspects de contamination sont mis en lumière dans notre département, l’usage de protections non homologuées a ajouté de l’anxiété à une situation déjà anxiogène.
La CGT Educ’Action considère toujours que les conditions sanitaires et pédagogiques ne sont pas réunies pour permettre la réouverture des écoles, et met à disposition des collègues tous les outils nécessaires leur permettant de faire valoir collectivement
leurs droits (droit d’alerte, droit de retrait, préavis de grève) et les accompagnera dans leurs actions et défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *