•  

Restauration – Les employés de Michelin Blanzy ont voté pour les stalles de Saint-Sernin-du-Bois

Depuis le mois de novembre, les collaborateurs de l’entreprise se sont lancés dans une chasse au trésor pour repérer des œuvres d’art visibles de tous et ayant un besoin d’une restauration. En tout, ce sont 86 tableaux, sculptures ou objets qui ont été signalés. Après un vote, les salariés de chaque site ont choisi de soutenir la restauration d’une œuvre grâce au soutien de la Fondation d’Entreprise Michelin.
Engagée aux côtés de la Fondation pour la Sauvegarde de l’Art Français depuis 2014, la Fondation d’Entreprise Michelin participe au programme Le Plus Grand Musée de France.

Huit sites industriels Michelin se mobilisent pour la préservation du patrimoine

Lancée en novembre dernier, l’opération a permis aux salariés de huit sites (Vannes, Saint-Doulchard, Bassens, Blavozy, Roanne, Blanzy, Golbey et la Chapelle-Saint-Luc) de prendre part à la restauration de leur patrimoine de proximité. L’idée est simple : les collaborateurs Michelin repèrent autour de leur usine des objets et œuvres d’art, accessibles à tous, nécessitant une restauration, et votent ensuite pour en sélectionner une qui bénéficiera d’une enveloppe de 10 000€ pour sa restauration. Malgré un contexte sanitaire contraignant, la chasse au trésor a permis de repérer 86 objets partout en France, et cela également avec le soutien des conservateurs départementaux et du public. Ce vaste inventaire donne à voir une grande diversité d’œuvres avec outre les tableaux et sculptures, de nombreux éléments de patrimoine funéraire, mémoriel ou encore industriel.

Un vote en ligne pour sélectionner l’œuvre à restaurer

Du 6 au 23 avril, les salariés ont pu voter en ligne sur le site de la Sauvegarde pour choisir l’œuvre à restaurer. Différents modules prévus pour chaque site industriel permettait de découvrir des photos des objets et leurs histoires. Ces descriptifs étaient accompagnés des estimations ou devis des besoins de restauration. Ce sont ainsi plus de 450 salariés qui ont participé au vote en ligne, auxquels s’ajoutent également les voix de la Fondation d’Entreprise Michelin et d’un expert conservateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *