Rencontre – Thomas Thevenoud s’intéresse de près aux municipales à Montceau-les-Mines

Thomas Thévenoud à Montceau-les-Mines, jusqu’à preuve du contraire, rien d’extraordinaire. Thomas Thévenoud, ancien premier adjoint à Didier Mathus, député en 2012, secrétaire d’Etat éphémère (neuf jours), auteur d’un livre « Une phobie française » en mars 2016, aujourd’hui directeur de la publication de la revue Charles et conseiller en stratégie d’entreprise, qui vient s’entretenir avec les protagonistes des prochaines élections municipales à Montceau-les-Mines, ne manque pas d’intérêt et même un intérêt certain.

Il écrit un feuilleton sur la vie politique montcellienne

Ce vendredi, il avait rendez-vous avec Pierre-Gaël Laveder, catalogué France Insoumise (Mélenchon) et gilet jaune, bien qu’il se soit présenter tout en blanc, neutre en quelque sorte. De là à penser que Pierre Gaël Laveder a des velléités en mars prochain… Des surprises sont toujours possibles.

Thomas Thévenoud, ici à Montceau-les-Mines, tout le monde connaît. Il a marqué son passage de son empreinte et encore bien davantage depuis qu’il a quitté la cité minière. C’est le bad boy de la politique. Le vilain petit canard. Une image qui ne semble pas le toucher particulièrement. A vrai dire, il n’en a cure. Le passé est le passé. Sauf qu’à Montceau-les-Mines, le passé ne s’efface pas d’un revers de main quand bien même serre-t-il la main à ses amis montcelliens.

Thomas Thévenoud, sans être péjoratif, traîne à Montceau-les-Mines. Dans le cadre de sa fonction au sein de la revue Charles, une revue qui traite de la vie politique française de manière décalée, « j’ai proposé de faire un feuilleton sur la politique à Montceau » dit-il avec devant lui un calepin qu’il noircit de notes. Attention à ce que vous dîtes.

Commeau manque à l’appel

Sa rubrique intitulée « En direct de Montceau », a déjà parlé dans le premier épisode des gilets jaunes puis dans le deuxième, des européennes en mai dernier. « Aujourd’hui, je vois les différents protagonistes aux élections municipales de cette ville » renseigne-t-il.  Jarrot, Noirot, Selvez, Ghulam Nabi (la suppléante au député Gauvain), Laveder et… manque à l’appel Commeau. « Je l’ai sollicité, il ne m’a toujours pas répondu » précise Thomas Thévenoud.

Lui, l’ancien élu PS, désormais retiré de la politique comme un certain Didier Mathus, regarde et observe la politique montcellienne par le petit bout de la lorgnette. Sa question, « Montceau peut-elle basculer Front national (Rassemblement national de Marine Le Pen) ? »

La peur du Rassemblement national 

« Etant donné qu’à gauche, c’est chacun pour soi, au second tour, on pourrait retrouver un duel Jarrot – Noirot » raisonne Thomas Thévenoud. En politique comme en football, il faut mettre le bulletin ou le ballon au fond.

Aujourd’hui, même si les craintes d’un regain du Rassemblement national est toujours envisageable même dans une élection purement locale, notamment à Montceau-les-Mines, c’est avant tout à la gauche et ses composantes, de jouer la carte du rassemblement.

Thomas Thévenoud vote toujours à Montceau-les-Mines, au Bois Roulot. Ses onze années d’élu donnent un sens à sa démarche, « quel destin politique pour Montceau » s’interroge-t-il entre autres.

Le voici observateur et non plus acteur. Son avantage, romancer la politique joue en sa faveur.

Jean Bernard

18 commentaires :

  1. Le directeur de la publication de la revue Charles est Frederic Houdailles.

  2. Quel homme,quelle force mentale, quelle analyse pertinente……
    Mr Thevenoud, je vous prédis un bel avenir en politique car vous êtes l incarnation même du politicard dans toute sa splendeur.
    J’espère que votre phobie administrative va mieux car l’état a besoin d’ argent et pas que de celui des contribuables bosseurs et payeurs.
    Faites donc votre petit business certainement juteux mais ne nous emmerdez plus en tant que donneur de leçon.

  3. J’ai bien peur qu’à Montceau – comme ailleurs hélas – les gens n’aient pas de mémoire… Et démocratiquement choisissent ce rastignac inutile et dangereux…

  4. Un grand politicien
    En effet quoi de plus sale que ce métier là
    C est au plus menteur et au plus tricheur
    et a ce petit jeu là il n est pas mal classe quand même………
    Alors du vent du balai vous nous avez assez pollues!!!!!!

  5. Aucune honte ! A moins qu’il n’exige pas que ses locataires ne lui paient les loyers chaque mois.

  6. Le retour des guignols sur la scène politique…

  7. Quel intérêt peuvent bien avoir les sois disant prétendants à la mairie de Montceau à se confier à un tocard pareil ?………….. that it’s the question ?

  8. jvoudraisbenmaisjpeuxpoint

    mr thevenoud, revenez au présent; L Noirot n’est plus au RN mais à debout le France!!

    • Alors, Nicolas Dupont-Aignan compose… Côté LR, il drague Julien Aubert, candidat à la présidence du parti de droite, qu’il soutient et invite à le rejoindre en cas de défaite. Côté RN, il regarde Marine Le Pen en chien de faïence. L’appel de la présidente du RN en direction de ses électeurs, à la veille des européennes, lui est resté en travers de la gorge. Hors de question de s’allier avec la formation d’extrême droite pour les élections municipales, prévient l’ancien maire de Yerres, qui a délaissé son écharpe, en juillet 2017, mais pas son bureau, qu’il occupe toujours. Par ailleurs, l’ancien candidat aux élections européennes -dont la liste avec 3,5 % des voix en mai, a échoué à envoyer des élus à Strasbourg refuse le « Front National ».

  9. M’r’appelle mon coq c’t’homme là… » Tarzan » que j’l’avais nommé. Y voulait toujours rentrer dans la maison… Quand je fermais la porte, y rentrait par la fenêtre. J’ai fini par le donner aux renards !

  10. Quand je vois tous ses commentaires. Que penser du couple Balkani ???

  11. De retour de vacances hier, et une nouvelle fake news me concernant. Je n’ai aucun souvenir d’avoit été sollicité par M. Thévenoud. Je n’ai rien fait, non plus, il est vrai, pour aller à ses devants. C’est à cause de gens comme lui que je me suis retiré de la vie politique locale, en 2008, ou de gens comme Benjamin Griveaux, que j’ai quitté le PS.
    Mais si le journaliste Thomas Thévenoud veut réellement faire un article sur les municipales à venir et souhaite me rencontrer avec quelques uns des membres du collectif Énergies Citoyennes, qu’il n’hésite pas à m’appeler. J’ai toujours le même 06…
    Éric Commeau

  12. SIMOT, il y a un article très interressant plus haut sur les esclaves ou OBLIG2S et leurs prisons sans murs des balkani , des Thevenoud, il y en beaucoup trop, je vous invite à prendre votre carte à ANTICOR qui aà un conseil 71. depuis longtemps s’accumule des preuves d’emplois fictifs au vu et su de tous, au Creusot comme ailleurs ceux qui aiment leur ville ont logtemps préféré le silence au grand déballage. un paralèlle, hier un jeune de Villeurbanne est mort poignardé, longtemps les témoins se sauvaient voire fimaient de loin le crime, là les témoins ont aggressé l’assassin et désarmé, pas un colonel BELTAME non plusieurs COLONEL. Vous comprenez que les vieux dossiers très complets emplilés dans des clouds ressortiront, mare des Balkanis, des Thevenouds, des ministres, députés, maires qui vous ou nous prennent pour serviteur dès lors que vous êtes achetables. DU PAIN ET DES JEUX. « Ave Caesar, morituri te salutant » l’opium du peuple.
    Macron veur une ére nouvelle il va l’avoir, merci Thevenoud et consors enM.
    laurent saint

  13. Il faudrait que Thévenoud nous explique comment, alors qu’on est atteint de phobie administrative, on peut devenir directeur de publication et conseiller en stratégie d’entreprise.
    Le miracle devrait intéresser les scientifiques, l’église et pourquoi pas la justice.

  14. En commentaire à d’autres articles, des lecteurs proposaient de chasser la r… et je me demandais de qui il était question. Maintenant, je sais !

  15. Je rejoins entièrement Goliath, T.Thévenoud semble avoir eu une phobie bien particulière, une phobie selon les cas, selon ses intérêts, selon ses désirs.
    Comment peut-on à ce point se moquer du monde et tenter de revenir sans vergogne sur le devant de la scène. L’égo démesuré de ce monsieur en est probablement la cause, mais par pitié Monsieur Thévenoud, épargnez-nous votre retour sous quelque forme que ce soit et comprenez qu’à présent il n’y a pas que vos affaires qui font partie du passé, vous aussi.

  16. Il est drôle lui ! Il n’est pas interdit de mandat politique du fait de ses déboires avec les impôts ? C’est vrai que les politiques s’autoblanchissent entre eux ! J’aurais honte moi, mais difficile pour lui de trouver un vrai travail avec des horaires et les contraintes du simple salarié !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.