Rencontre – Quand Claude Lelouch papote avec des commerçants montcelliens

Un homme et une femme, tiens donc, ça pourrait être le titre d’un film. Reste juste à dégoter une Ford Mustang et le personnage qui va avec. Que de souvenirs laisse encore le film de Claude Lelouch, palme d’Or à Cannes en 1966.

Alors devinez qui, ce mardi matin 5 juillet 2022, se promenait dans la rue Carnot à Montceau-les-Mines avec un blouson et l’écusson Mustang dessus et l’inscription Un homme et une femme, Claude Lelouch ? Claude Lelouch lui-même. « Monsieur Lelouch, vous prendrez bien un petit café avec nous » ose Natalie de Secret de mariée accompagnée de Patricia (Armande Couture).

« Ma femme va chez Orange » répond-il. Il fait quelques pas et revient. C’est ok pour le café à la terrasse d’Il Farniente sous les yeux ébahis d’Aurélie.
S’engage alors une conversation entre un homme et des femmes et même JPC, l’artiste local. « Il a posé beaucoup de questions sur Montceau-les-Mines, sa population, les mines » raconte ensuite Nathalie. « Il est vraiment abordable, très simple » ajoute JPC.

Sa femme, dont parle Claude Lelouch, c’est Valérie Perrin, la romancière auteure notamment de « Changer l’eau des fleurs » chez Albin Michel. Elle est originaire de Gueugnon et d’après Claude (Lelouch), « elle a acheté une maison à Toulon-sur-Arroux ». Son livre, lisez-le si ce n’est déjà fait. Un vrai plaisir littéraire.

Une rencontre fortuite entre un grand réalisateur de cinéma et des commerçants de la rue Carnot, là encore, ce pourrait être le début d’une histoire. Claude Lelouch a justement un film en projet.

Jean Bernard

 

 

3 commentaires :

  1. Très sympa pour ce sublime réalisateur d’avoir pris le temps d échanger avec simplicité avec des montceliennes!

  2. Sympa
    On avait vu delpech chez vermorel
    Là on a vu des chics types qui n’ont pas le melon
    Bravos les artistes
    Il y en a sans doute d’autres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.