Régionale 2021 – « Les Français ne sont plus en sécurité »

Communiqué d’Olivier Damien, candidat du Rassemblement National aux élections départementales et régionales. 

A seulement quelques jours d’intervalle, deux fonctionnaires de la Police Nationale viennent d’être lâchement assassinés.

De manière tout à fait emblématique de la situation sécuritaire dans laquelle se trouve aujourd’hui plongé notre pays, Stéphanie Monfermé est tombée, à Rambouillet en région parisienne, sous les coups de couteau d’un islamiste radicalisé, et Eric Masson, sous les balles d’un trafiquant de stupéfiants à Avignon dans le Vaucluse.

Ces deux drames apportent, s’il en était besoin, une nouvelle fois la preuve que les périls qui menacent notre pays sont clairement identifiés et qu’ils touchent indistinctement l’ensemble du territoire.

En effet, la menace islamiste est désormais omniprésente et fait partie de notre quotidien. Les Français doivent ainsi savoir qu’ils ne sont plus en sécurité nulle part, et que les porteurs de cette idéologie mortifère peuvent frapper à tout moment. De même, la criminalité organisée qui sévit dans de nombreuses villes du pays, est aujourd’hui suffisamment forte et structurée pour s’en prendre sans hésitation aux forces de l’ordre elles-mêmes. Ces situations sont indiscutablement le résultat de la politique sécuritaire laxiste qui est menée depuis des décennies par les différents gouvernements qui se sont succédé.

Les annonces faites récemment par le Premier ministre, en particulier celles concernant le renforcement des sanctions pénales visant à réprimer les actions violentes contre les forces de l’ordre, ne sont, une fois de plus, qu’un effet d’annonce. De fait, il ne sert à rien d’alourdir des peines qui, comme cela est malheureusement le cas aujourd’hui, ne sont jamais prononcées. Pour une vraie protection de nos policiers et de nos gendarmes, nous demandons :

– La perpétuité réelle pour tout assassinat de policier ou de gendarme.

– Des peines d’emprisonnement fermes pour tout acte de violence contre les forces de l’ordre.

– Le rétablissement des peines-planchers.

– La construction de 40.000 places de prison supplémentaires. La justice ne doit plus fonctionner selon les places de prison disponibles, mais en fonction de la gravité des infractions commises.

– L’isolement des détenus radicalisés et leur expulsion ou leur suivi rigoureux à l’issue de leur libération.

– L’expulsion systématique de tout étranger reconnu coupable d’un crime ou d’un délit sur le territoire national.

Olivier DAMIEN

Membre du comité national de l’Avenir Français

Tête de liste du Rassemblement National et de ses alliés en Saône et Loire pour les élections régionales sur la liste conduite par Julien ODOUL

Candidat pour les élections départementales sur le canton de Cluny

2 commentaires

  1. Il me semble bien que l’on est en campagne pour les départementales et régionales ; et ce monsieur propose quoi pour le Département et la Région ;et bien rien ; il parle du fond de commerce du RN .Tous les français déplorent les 2 faits énoncés dans cet article et ne le tolèrent pas mais pourquoi ne pas évoquer le féminicide de Mérignac tout aussi horrible ; mais pour ce fait tragique le RN est resté très discret . Chercher l’erreur , pour moi elle ne fait aucun doute .

    • Républiqun, savez-vous quels sont les meilleurs moyens de lutter contre le RN?
      La fin de la corruption, la fin de la fraude fiscale, la lutte réelle contre le chômage, des salaires décents et du respect de tous au travail dans tous les territoires, de la transparence dans les décisions politiques tenant compte de toutes les strates de la société et pas seulement une partie, des moyens matériels et humains réels et pérennes pour la justice, la santé, l’école, des moyens et des décisions proportionnées contre la petite délinquance, la fin de l’impunité de la grande délinquance en col blanc, la fin des discours creux et de la langue de bois, voire des mensonges et des manipulations.
      Tant que seront créées continuellement des frustrations, cela engendrera de la colère, et on sait tragiquement de quel côté se tourne la colère….. Il est mathématiquement impossible de lutter contre les extrêmes de tout bord tout en maintenant les privilèges de quelques uns.
      La recette est connue grâce aux livres d’histoire, il ne reste plus qu’à l’appliquer. À bon entendeur…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *