Région – Des masques piratés, le RN révolté

Communiqué de Julien Odoul, président du groupe Rassemblement National au conseil régional Bourgogne – Franche-Comté. 

L’État démasque la Région Bourgogne Franche-Comté

pour masquer ses fautes et ses retards

Après une première réquisition le 2 avril dernier, une commande de 2 millions de masques commandée par la Région Bourgogne Franche-Comté a été de nouveau confisquée par l’État, dimanche dernier sur le tarmac de l’aéroport de Bâle-Mulhouse, sans concertation, ni information.

Cette cargaison devait être distribuée aujourd’hui dans les établissements médico-sociaux par l’intermédiaire des huit Conseils départementaux de la région.

Une fois encore, les Bourguignons et les Francs-Comtois, les personnes âgées, handicapées et les professionnels en établissement comme à domicile font les frais d’une scandaleuse désorganisation qui atteint aujourd’hui des sommets invraisemblables. Ils sont privés pour la deuxième fois en une semaine de protections indispensables pour assurer leur sécurité et lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus.

Alors même que le Conseil régional a été contraint de se substituer à l’Agence régionale de santé et donc à l’État en commandant 4 millions de masques chirurgicaux, les représentants locaux du ministre de la santé si réactifs pour fermer des lits d’hôpitaux ou supprimer des services, se révèlent incapables de se faire entendre en pleine crise sanitaire.

Dans une situation épidémique sans précédent, à l’heure où les Bourguignons et les Francs-Comtois sont en première ligne, l’État est responsable et coupable d’un gigantesque tripatouillage lourd de conséquences. La Bourgogne Franche-Comté est la victime de l’anarchie engendrée par le manque criant d’un État stratège, d’un État qui pilote, d’un État qui protège. C’est bien l’État qui aurait dû anticiper et commander des milliards de masques pour les répartir équitablement à toutes les régions. C’est bien l’État qui devrait aujourd’hui réquisitionner et nationaliser quand c’est nécessaire les entreprises et les usines capables de produire des masques dans nos territoires. C’est bien l’État qui devrait assurer la protection de l’ensemble des personnels soignants en leur livrant les matériels nécessaires.

Au regard de la tournure des événements et de la confiscation brutale des masques de la Région Bourgogne Franche-Comté, les élus régionaux du Rassemblement National exigent l’information la plus complète quant aux délais, modalités de distributions et bénéficiaires de ces matériels. Ils demandent à être informés avec la plus grande transparence des éléments ayant motivé la décision de réquisitionner du préfet de zone de défense Est et souhaitent connaître le rôle exact et la responsabilité de l’Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté dans cet arbitrage. Le groupe RN demande à la présidente du Conseil régional, Marie-Guite Dufay, d’intervenir rapidement et fermement auprès du ministre de la santé pour mettre un terme à cette piraterie organisée qui pénalise lourdement les professionnels de la santé de notre région. En outre, les élus RN suggèrent à la présidente de Région de faire arriver les prochaines commandes de masques à l’aéroport de Dole-Jura afin d’éviter les détournements de dernière minute.

Julien Odoul

Président du groupe Rassemblement National

Un commentaire

  1. C’est vrai que c’est totalement inadmissible, notre région est l’une des plus touchée par le virus, en réponse on nous réquisitionne pour la deuxième fois les masques qui nous manquent tant ! Quel fonctionnaire prend ce type de décision débile ? Pour les envoyer où ? On se plaint de ce que font les Américains sur les tarmacs en Chine et nos fonctionnaires font la même chose ici en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *