Région/Creusot-Montceau – Un pactole sonnant et trébuchant

Grâce au contrat de développement métropolitain, qui sera signé mi-novembre, la Région Bourgogne-Franche-Comté accompagnera 33 projets sur le territoire de la communauté urbaine Creusot Montceau pour un montant de 19,8 millions d’euros sur la période 2018-2020. L’ensemble de ces projets représente un investissement global de plus de 56 millions d’euros.

Malgré le retard significatif de la présidente de la Région Bourgogne – Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, sa venue au château de la Verrerie au Creusot ce mercredi 10 octobre 2018, se voulait un événement. Pas tous les jours qu’on vous apporte 20 M € sur la table. La communauté urbaine, les maires concernés, le représentant de l’université de Bourgogne se réjouissaient de toucher prochainement des aides financières pour accompagner ces 33 projets au travers de contrats de développement métropolitains.

« C’est le moment de concrétiser cette politique de contractualisation avec pour fil conducteur, l’université qui passe par Dijon, aujourd’hui Le Creusot, puis Besançon et le pôle nord de Franche-Comté » assurait la présidente.

Et aucun territoire n’est oublié, qu’il soit urbain ou rural car l’attractivité de la communauté peut se targuer d’offrir des offres de qualité, « ici, vous avez tout pour être heureux » précisait Marie-Guite Dufay.

Ce que confirmait Marie-Claude Jarrot, même si d’aucuns « imaginent encore Montceau recouvert de poussière de charbon », d’où le besoin d’un marketing de territoire », alors que Jean-Claude Lagrange, maire de Sanvignes, traduisait par « il faut être fiers de la réussite de nos territoires ».

David Marti, président de la CUCM et maire du Creusot pointait quant à lui l’accompagnement sans failles de la Région depuis des années. « Nous menons une action conjointe ».

J.B.

En chiffres

  • La Région Bourgogne-Franche-Comté apporte une dotation de 19,8 millions d’euros.

  • Le territoire Creusot Montceau porte 56,2 millions d’euros d’investissement, représentant 33 actions :

    • 17 portées par la communauté urbaine Creusot Montceau,

    • 14 par les communes,

    • 1 par l’OPAC de Saône-et-Loire,

    • 1 par l’université de Bourgogne.

Les projets du contrat

  • Maintenance des engins de travaux mobiles : Mecateamcluster (site des Chavannes à Montceau)

Le site des Chavannes accueille la plateforme mutualisée de maintenance des engins de travaux mobiles de la filière ferroviaire, portée par Mecateamcluster. Alors que la halle de maintenance et les voies-écoles sont opérationnelles, que la construction du campus et du centre dédié à la maintenance de locomotives diesel à forte puissance d’Erion sont lancés, l’extension de la plateforme est à l’étude.

La communauté urbaine Creusot Montceau poursuivra son rôle d’aménageur par la reprise d’autres ouvrages ferroviaires pour soutenir le développement économique de la plateforme.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 2 M€, dont Région : 800 000 € et CUCM : 444 000 €

  • Métallurgie des poudres : Excalibure (site industriel du Creusot)

Centre d’excellence de la métallurgie des poudres en Bourgogne Franche-Comté, le projet Excalibure vise à doter les acteurs de la filière métallurgique d’une offre de service adaptée aux nouvelles formes de production industrielle. Porté par l’université de Bourgogne, le projet Excalibure consiste à réaliser une plateforme industrielle pour la production par métallurgie des poudres de pièces de grandes dimensions ou de formes complexes. 

Maîtrise d’ouvrage : Université de Bourgogne

Plan de financement prévisionnel : 6 M€, dont Région : 3 M€

Le site technopolitain (Le Creusot)

La communauté urbaine entend-elle créer les conditions nécessaires à la création de start up par la mobilisation de l’ensemble des acteurs de l’innovation au sein du site technopolitain.

Le site technopolitain, situé à proximité du centre universitaire Condorcet, de l’IUT et du site industriel du Creusot, aura pour vocation d’accueillir les créateurs d’entreprises dans un environnement leur offrant les services et l’accompagnement nécessaires à la réussite de leur projet. 

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 8,5 M€, dont Région : 2,97 M€ et CUCM : 1,87 M€

  • Campus Sud Bourgogne : Espace d’accueil de la vie étudiante

Proposant plus de 30 formations du BTS au doctorat, le Campus Sud Bourgogne accueille un effectif de plus de 1 600 étudiants. Le projet réalisé à la demande de la communauté universitaire et étudiante est d’aménager un espace de convivialité, à vocation de tous les étudiants.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 200 000 €, dont Région : 80 000 € et CUCM : 120 000 €

Campus Sud Bourgogne : résidence étudiante

La construction d’une résidence étudiante par l’OPAC de Saône-et-Loire pour une centaine d’étudiants dans des conditions de confort énergétique optimum.

Maîtrise d’ouvrage : OPAC de Saône-et-Loire

Plan de financement prévisionnel : 6 M€, dont Région : 900 000 €, CUCM : 600 000 €, OPAC Saône-et-Loire : 4,5 M€

  • Ecomusée : rénovation du Musée de l’homme et de l’industrie (château de la Verrerie, Le Creusot)

Le château de la Verrerie au Creusot est l’un des sites emblématiques de l’histoire industrielle du territoire. Cependant, la muséographie a vieilli, la scénographie n’est plus adaptée et les nouvelles technologies sont absentes. Le projet vise à rénover l’exposition permanente en permettant au public de resituer l’histoire du territoire à l’aune des débats de société contemporains qui intéressent l’avenir du territoire. 

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 3,475 M€, dont Région : 1,39 M€ et CUCM : 1,39 M€

  • Ecomusée : valorisation touristique et économique de la villa Perrusson (Ecuisses)

Située en bordure du canal du Centre à Ecuisses, la villa Perrusson est la maison patronale d’un industriel céramiste de la fin du XIXe siècle. Elle fut conçue comme un véritable showroom des productions de l’usine de son propriétaire.  Un travail de réflexion associant partenaires scientifiques et institutionnels a été engagé pour projeter la perspective d’un lieu patrimonial ouvert toute l’année.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 1,22 M€, dont Région : 251 200 M€ et CUCM : 308 900 M€

Simultanément, une étude a été engagée pour implanter aux abords de la villa Perrusson, sur une surface de 1,3 hectare, des activités économiques prenant sens avec l’histoire et la vocation du site. L’ambition est ainsi de reconstituer un pôle artisanal, conciliant patrimoine, tourisme et créations d’emplois, sur le canal du Centre.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 1,4 M€, dont Région : 560 000 M€ et CUCM : 560 000 M€

  • Réseau d’itinérance touristique

Le territoire de la communauté urbaine Creusot Montceau offre des paysages variés : bocages vallonnés, étangs, plans d’eau, forêts et zones humides. Mais ce patrimoine naturel du territoire n’est pas suffisamment mis en valeur. C’est pourquoi la communauté urbaine a décidé de créer un réseau de sentiers de randonnée. Ils seront reliés au canal du Centre et à l’Eurovélo afin de structurer une offre articulée de tourisme et loisirs.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 200 000 €, dont Région : 80 000 € et CUCM : 60 000 €

  • Valorisation des découvertes minières (Sanvignes)

Les découvertes minières ont été exploitées à ciel ouvert jusqu’aux années 2000. Ensuite, les espaces ont été réhabilités et reboisés tandis que deux grands lacs, issus de résurgence, s’installaient dans le paysage. Des activités de loisirs se sont également implantées. L’enjeu actuel est lié au développement et à l’animation du site.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 400 000 €, dont Région : 184 000 € et CUCM : 120 000 €

  • Création de pépinières test et de projets de type « maisons du terroir »

60% du territoire communautaire est utilisé à des fins agricoles. Ce territoire appartient au grand ensemble de production charolaise mais d’autres activités sont présentes : élevage, maraîchage, pratiques de vente directe grâce à une diversification de productions de qualité : AOC fromage de chèvre, bœuf de Charolles, cinq indications géographiques protégées. Il s’agit d’envisager l’organisation de la distribution et de la commercialisation des produits locaux pouvant donner lieu notamment à la création de projets de type « maison du terroir ».

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 1 M€, dont Région : 400 000 € et CUCM : 366 000 €

  • Pôle d’échange multimodal du Creusot – électrification de la VFCEA

La réalisation d’une dalle urbaine, en lieu et place de l’ancien pont routier de franchissement des voies ferrées, permet l’extension du cœur de ville et la couture urbaine entre l’avenue Mitterrand et la rue Foch. La reconstruction du pont SNCF intègre les contraintes nécessaires à la future électrification de la Voie ferrée Centre Europe Atlantique (VFCEA).

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 858 000 €, dont Région : 250 000 € et CUCM : 608 000 €

  • Cœur de ville du Creusot

Au Creusot, les linéaires commerciaux de centralité sont situés, d’ouest en est, rue Jean Jaurès, place Schneider, rue Maréchal Leclerc, place François Mitterrand et rue Maréchal Foch. Une étude d’urbanisme a été menée pour identifier les enjeux de redéfinition de cette centralité d’agglomération. 

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 1 M€, dont Région : 400 000 € et CUCM : 420 000 €

  • Boulevard du 8 Mai 1945 à Torcy

Le boulevard du 8 Mai 1945 constituait l’entrée principale de l’agglomération du Creusot, jusqu’en 2010. Depuis, l’aménagement d’une voie nouvelle entre Torcy et Le Creusot a modifié la fonction de cet axe qui supportait de très nombreux convois exceptionnels.  L’objectif du projet est de renforcer l’attractivité résidentielle de l’entrée d’agglomération.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 4 M€, dont Région : 1,35 M€ et CUCM : 1,85 M€

  • Centralité touristique de Montceau – espace de rencontre

Il s’agit donc de prendre appui sur la réhabilitation en cours du port fluvial pour traiter la couture du quartier des Equipages avec le centre-ville et redonner à cet espace de centralité une attractivité touristique et résidentielle, articulée autour du canal et irriguée par les mobilités douces, urbaines et touristiques.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 873562€, dont Région : 234 569 € et CUCM : 170 993 €

  • Requalification des îlots urbains dégradés

Une étude a été menée pour initier des dynamiques de reconquête de l’habitat, ciblée sur des îlots urbains dégradés au sein des deux villes-centres. L’objectif est de résorber les friches urbaines existantes et de développer de nouvelles formes contemporaines d’habitat qui bénéficieront d’emplacements privilégiés dans les cœurs urbains. 

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 3M€, dont Région : 1,2 M€ et CUCM : 1,5 M€

  • Renouvellement urbain du quartier Jaurès (Le Creusot)

Le site Jean Jaurès au Creusot, qui accueillait une partie du lycée Léon Blum désormais regroupé sur le site Lavoisier, sera prochainement désaffecté et démoli. Le site est aujourd’hui dédié à un projet d’aménagement urbain qui s’inscrit dans une perspective de développement durable. La première étape du projet, d’une durée de 12 mois, consistera dans la démolition du bâtiment, sur une surface totale de 9 777 m².

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 2M€, dont Région : 700 000 € et CUCM : 1,3 M€

  • Renouvellement urbain du Magny (Montceau)

La démarche consiste à relancer un projet global qui redonne vie au quartier en organisant son renouvellement urbain. Pour cela, une double approche sera privilégiée, ciblée sur le programme de logements et la réalisation d’un schéma directeur paysager susceptible de redonner au quartier de l’attractivité auprès des concepteurs et opérateurs.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 900 000€, dont Région : 300 000 € et CUCM : 600 000 €

  • Extension du dispositif Bimby

Ce concept désigne toute action ou démarche visant à favoriser la création de logements, suivant certaines conditions : une opération menée à l’initiative de l’habitant, sans étalement urbain, sur des parcelles déjà bâties, qui s’inscrit dans une démarche architecturale et paysagère, respectueuse du voisinage, sans spéculation foncière des biens. La démarche orchestrée par la communauté urbaine a permis d’identifier 300 projets, d’en démarrer 200 et d’en terminer 80, d’ici à décembre 20 18. Ce succès incite la communauté urbaine à étendre l’expérimentation menée au Creusot et à Saint-Vallier aux 9 communes les plus urbaines de son territoire. Pour la période 2019-2021, l’objectif serait d’identifier 900 projets, d’en accompagner 600 et d’en finaliser 300.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine

Plan de financement prévisionnel : 900000€, dont Région : 400 000 € et CUCM : 500 000 €

  • Revitalisation urbaine du bourg centre de Génelard

Génelard est une commune de 1 360 habitants. Afin de renforcer son attractivité, tant pour les visiteurs que pour les habitants, la commune souhaite engager une démarche globale de revitalisation du centre-bourg, qui sera portée par la communauté urbaine et intégrera un équipement dédié aux personnes âgées.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine et commune de Génelard

Plan de financement prévisionnel : 3,37M€, dont Région : 600 000 €, CUCM : 300 000 €, commune de Génelard : 1,048 M€

  • Accès à l’offre de soins (Blanzy, Montceau, Saint-Sernin-du-Bois, Sanvignes)

Le territoire communautaire est bien doté en structures sanitaires mais il présente une densité de médecins généralistes en dessous de la moyenne régionale. Parallèlement, la population est vieillissante et accentue les besoins en équipes et ressources médicales. Dans ce contexte, plusieurs communes ont décidé d’initier ou porter des projets d’installation de professionnels de santé, dont certains sont en lien avec le déploiement du centre de santé départemental de Saône-et-Loire pour maintenir une offre de santé dans les pôles de centralité.

Maîtrise d’ouvrage : communauté urbaine et communes concernées

Plan de financement prévisionnel : 406800€, dont Région : 148 720 € et Villes : 99 760 €

  • Accueil enfance et jeunesse (Saint-Sernin-du-Bois, Torcy, Montceau)

Ce sont les démarches adoptées par les communes de Torcy (micro-crèche), Saint-Sernin-du-Bois (espace d’accueil de la petite enfance à l’adolescence) ou de Montceau dans le domaine de la jeunesse (création d’un espace de cultures urbaines).

Maîtrise d’ouvrage : Saint-Sernin-du-Bois

Plan de financement prévisionnel : 420000€, dont Région : 126 000 € et Ville de Saint-Sernin-du-Bois : 84 000 €

Maîtrise d’ouvrage : Torcy

Plan de financement prévisionnel : 435000€, dont Région : 100 000 € et Ville de Torcy : 113 600 €

Maîtrise d’ouvrage : Montceau

Plan de financement prévisionnel : 450000€, dont Région : 195 000 € et Ville de Montceau : 203 800 €

  • Equipements sportifs (Le Creusot, Montceau, Blanzy)

Une première préoccupation concerne l’amélioration des équipements vieillissants qui justifient des efforts de réhabilitation énergétique, tel que le complexe sportif Jean Zay à Blanzy. Un autre enjeu est de positionner les équipements du territoire sur des disciplines spécifiques – le centre gymnique à Montceau ou la piste d’athlétisme au Creusot – qui apportent une plus-value au niveau régional. 

 Creusot : piste d’athlétisme

Maîtrise d’ouvrage : Ville du Creusot

Plan de financement prévisionnel : 1,59M€, dont Région : 795 000 € et Ville du Creusot : 795 000 €

Le Creusot : vestiaires du Parc des sports

Maîtrise d’ouvrage : Ville du Creusot

Plan de financement prévisionnel : 670 000€, dont Région : 335 000 € et Ville du Creusot : 335 000 €

Montceau : complexe gymnique

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Montceau

Plan de financement prévisionnel : 644 000 €, dont Région : 193 207 € et Ville de Montceau : 142 012 €

Blanzy : complexe sportif Jean Zay

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Blanzy

Plan de financement prévisionnel : 1,155 M€, dont Région : 577 426 € et Ville de Blanzy : 577 426 €

  • Aménagement numérique : Wifi gratuit (Montceau)

La Ville de Montceau déploiera à l’échelle de la centralité urbaine et des quartiers du Bois du Verne et du Plessis une solution internet permettant aux usagers et visiteurs de disposer d’une connexion Wifi gratuite et illimitée.

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Montceau

Plan de financement prévisionnel : 110000€, dont Région : 44 000 € et Ville de Montceau : 66 000 €

  • Maison des services publics du Bois du Verne (Montceau)

Dans le quartier du Bois du Verne, la commune de Montceau prévoit de réunir quatre écoles en un seul groupe scolaire qui inclura un service de restauration et un accueil périscolaires. Sur le même principe, la ville souhaite proposer aux habitants du quartier une maison des services publics pour accompagner une nouvelle dynamique sociale et économique. 

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Montceau

Plan de financement prévisionnel : 3,05 M€, dont Région : 1,2 M€ et Ville de Montceau : 1,83 M€

 

Un commentaire

  1. pas grand chose de prévu pour refaire les routes en ville , parmi les plus vilaines de France , ni l’installation du tout à l’égout où il n’y est pas, entretien des trottoirs etc , c’est pourtant pour ça aussi que l’ont paie énormément d’impôts ! mais c’est vrai qu’après des sans dents, nous sommes des riens nantis et que nous sommes plumés par de futurs progressistes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *