Protection des troupeaux – Les cercles de prédation du loup

Information de la préfecture de Saône-et-Loire.

PROTECTION DES TROUPEAUX SOUMIS AU RISQUE DE PRÉDATION PAR LE LOUP.

Les départements concernés par la présence du loup (présence permanente ou ponctuelle) classent chaque année leurs territoires en différents « cercles » en fonction de la pression dont les élevages font l’objet.

 

Le 14 décembre, le préfet de Saône-et-Loire a actualisé l’arrêté « cerclage loup » catégorisant les communes de Saône-et-Loire pour l’année 2022.

 

Ce nouvel arrêté prend en compte les attaques constatées depuis le précédent arrêté, signé au mois de mai 2021, pour lesquelles la responsabilité du loup n’a pas été écartée. Ce cerclage est en vigueur jusqu’au 31 décembre 2022.

 

Les communes de Saône-et-Loire sont réparties en deux cercles :

  • Cercle 2 : 340 communes sont classées en cercle 2 puisqu’elles sont situées dans des secteurs ayant été le siège d’attaques au cours des deux dernières années.
  • Cercle 3 : Les autres communes du département sont classées en cercle 3 et sont considérées comme des territoires en front de colonisation, susceptibles d’attaques.

 

Ce classement ouvre la possibilité aux éleveurs ovins et caprins de souscrire aux appels à projet de la région Bourgogne-Franche-Comté permettant d’être subventionnés pour l’acquisition de moyens de protection pérennes des troupeaux. Un premier appel à projet du conseil régional sera lancé dès le 1er janvier 2022.

 

Dans l’ensemble du département de Saône-et-Loire, les mesures suivantes peuvent être financées :

  • achat et entretien de chiens de protection (taux de financement de 80 %),
  • accompagnement technique des éleveurs (taux de financement de 100 %).

 

Les éleveurs ayant des troupeaux dans les communes en cercle 2 sont éligibles à la mesure suivante :

  • achat de matériel de protection électrifiée (taux de financement de 80 %).

 

Les éleveurs intéressés peuvent déposer leur dossier de demande d’aide à la direction départementale des territoires (DDT) à partir du 1er janvier et jusqu’au 30 avril 2022. Les services de la DDT comme ceux de la chambre d’agriculture se tiennent à leur disposition pour les accompagner dans la constitution de ces dossiers.

 

Les documents peuvent être téléchargés sur le site internet des services de l’État de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/protection-des-troupeaux-domestiques-a13434.html

 

Comme l’an passé, le préfet encourage les éleveurs à souscrire massivement à l’appel à projet régional pour se doter de moyens de protection pérennes de leurs troupeaux.

 

Il rappelle que la protection du troupeau est le préalable réglementaire à l’obtention des autorisations de tirs de défense, conformément aux dispositions du plan national d’action sur le loup et les activités d’élevage.

 

Un commentaire :

  1. Le loups est très bien sur son territoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.